23/07/2012

Macarons curcuma-passion

Vous l'avez remarqué, j'aime bien les macarons ...j'aime les offrir ( et les manger aussi), il m'arrive

d'organiser des ateliers aussi mais ce que j'aime surtout c'est de mélanger les parfums et de sortir des

basiques pour étonner les papilles. Ces macarons-là font partie d'une trilogie que j'ai offert aux

maîtresses de mes enfants en cadeau de fin d'année  (pour les curieux, il y avait aussi chocolat et fruits

rouges, deux saveurs totalement classiques et sans surprises).

L'idée m'est venue comme ça, en cherchant de quoi aromatiser mes coques dans mon placard à épices

mais j'imagine que d'autres l'ont eu certainement avant. J'avoue que je n'ai pas cherché à savoir non

plus...et puis j'en ai marre, chaque fois que j'ai une idée géniale, quelqu'un est passe avant moi, ... je

suis née trop tard !

macarons, passion, curcuma


MACARONS CURCUMA-PASSION       pour 30 macarons

 

Les ingrédients, à préparer à l'avance, les macarons n'aiment pas l'absence d'organisation...

 

Les coques

55 g de blancs d'oeufs X 2   ( blancs d'oeufs viellis 2-3 jours au frais)

150 g de poudre d'amande

150 de de sucre glace

Sirop: 150 g de sucre + 50 G d'eau

1/2 càc de curcuma 

 

La ganache chocolat blanc/passion

 

100 g de chocolat blanc Ivoire de Valrhona

50 g de crème fleurette

5 g de miel

50 g de pulpe de fruit de la passion

 

 

La recette des coques

1 Préchauffer le four Th 130 ° chaleur tournante et placer une plaque sur la grille. Celle-ci va chauffer et permettre la formation de la collerette du macaron. Après plusieurs essais avec ou sans double ou plaque, il s'avère qu'ici cela n'est pas nécessaire. Un four trop chaud sera responsable du craquèlement de la coque.

2 Mixer ensemble poudre d'amandes, sucre glace. Rajouter le curcuma 

3 Tamiser le tout sur une feuille de papier sulfurisé.

Ces deux étapes sont indispensables pour obtenir des coques bien lisses

4 Monter 55 g de blancs en neige ferme avec une pincée de sel. 

5 Cuire le sucre et l'eau à 110-115° sans remuer ( le mieux est de se procurer un thermo sonde, si vous n'avez pas cet appareil, vous trouverez  ici  des indications sur l'aspect du sucre cuit suivant les températures)

6 Verser le sirop obtenu en mince filet sur les blancs à petite vitesse. Remonter la vitesse et battre jusqu'à refroidissement(45°, on peut y mettre le doigt, la meringue doit former un bec d'oiseau au bout du fouet)

7- Y incorporer les 55 g de blancs détendus

8- Incorporer les poudres à la meringue ( et non l'inverse)  en plusieurs fois, en macaronnant

La réussite des macarons réside principalement dans cette opération. Il faut obtenir une pâte brillante et légèrement coulante mais sans être liquide - le fameux ruban, en veillant à ne pas trop soulever la pâte, ce qui incorporerait trop d'air responsable de la formation de petites bulles en surface ( et après nous avons soit des macarons plats, soit des macarons fendus). Si la pâte n'est pas assez macaronnée, le pochage sera irrégulier  et ces irrégularités font conduire irrémédiablement au craquèlement de la coque.

9- Dresser les macarons en quinconce, en petits tas de 2 cm,  à la poche à douille 8 mm ou 1 cm sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ou de silpat et claquer la plaque pour  faire remonter  éventuellement les toutes petites bulles d'air, si il y en a (mais cela indique un début de mauvais macaronage où trop d'air a été incorporé)  et donner leur place aux macarons.Pour la plaque,j'utilise deux plaques Tefal identiques 

10 -En fonction du temps qu'il fait, et de la plaque utilisée, laisser croûter 20 mn

11- Enfourner 16 minutes

Sortir les plaques ( j'en mets 2 par fournée) , et y laisser les macarons quelques minutes pour que la chaleur continue de saisir le fond des coques et permettre de les décoller facilement. Un truc que j'ai découvert comme ça un jour où j'étais occupée à plein de choses en même temps!

Si toutefois les coques résistent à se décoller, s'il s'agit de papier sulfurisé, glisser un quart de verre d'eau sous le papier pour humidifier.

 

La recette de la ganache 

Faire fondre le chocolat au bain marie

Dans le même temps chauffer la crème avec le miel

Emulsionner le chocolat en 3 fois avec la crème chaude puis ajouter la pulpe de fruit.

Donner un coup de mixer pour parfaire et laisser au frais

 

Apparier les coques et les garnir à la poche à douille ou à l'aide de deux petites cuillères.

Mettre les macarons dans une boîte en carton sur la tranche et résister au moins 24 heures avant dégustation.

 

macarons, passion, curcuma

 

                                               

  C'est comme ça que je préfère les macarons, avec une ganache acidulée...

Et vous, quel est votre parfum préféré?

 

 

macarons,passion,curcuma

Mon billet à la Une de Libé Food :)
 

Rendez-vous sur Hellocoton !

10:19 Publié dans Recettes Sucrées | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : macarons, passion, curcuma | | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Commentaires

Merci pour cette délicieuse recette de macarons, je vais de suite me mettre a la préparation des miens :)

Marie.

Écrit par : allocations familiales | 23/07/2012

Répondre à ce commentaire

c'est une association qui me plait et à laquelle je n'aurait pas pensé, comme quoi des fois les placcards nous donnent de bonnes inspirations!! bisous

Écrit par : sotis | 23/07/2012

Répondre à ce commentaire

Oui, surtout quand ils sont comme les miens: pleins!

Écrit par : Iza | 23/07/2012

Curcuma passion, très intéressant comme alliance!! J'y gouterai très volontiers !!!

Écrit par : Aurore | 23/07/2012

Répondre à ce commentaire

Hummm moi aussi j'aime beaucoup les saveurs acidulées ! Après, est ce que tu trouves que ça donne vraiment du goût le curcuma ?

Écrit par : RoseAndCook | 23/07/2012

Répondre à ce commentaire

Ah si, ça donne vraiment un goût particulier mais c'est comme pour toutes les épices, il faut un curcuma d'excellente qualité pour sa saveur et la couleur. Le mien est très parfumé et je l'utilise avec parcimonie . Et avec l'acidulé de la passion, je te garantit c'est topissime !

Écrit par : Iza | 23/07/2012

tes macarons sont tops !
tu expliques vraiment bien les étapes !
je vais donc re essayer d'en faire :-)
des bisous mon Iza :*}

Écrit par : kaderick | 24/07/2012

Répondre à ce commentaire

Rhouuu, merci! Il n'y a pas de raison que n'y parvienne pas, il faut perséverer pour deux choses essentielles: le macaronage et le four...allez, hop, hop! Tu me diras des nouvelles ;)

Écrit par : Iza | 24/07/2012

elles ont du être contentes les maîtresses dis donc !

Écrit par : mercotte | 26/07/2012

Répondre à ce commentaire

Et bien voilà un superbe post.
C'est pas vraiment la première fois que je viens lire ce blog, mais aujourd'hui, je suis juste obligée de laisser un commentaire.


Encore bravo !!
A très bientôt !

Écrit par : Palonniers | 09/02/2013

Répondre à ce commentaire

Une association de saveurs très originales, bravo !!!!!!! Jeanne

Écrit par : jeanne | 04/03/2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

 
Related Posts with thumbnails st.com/js/pinit.js">