01/09/2012

Cobbler vanillé de nectarines, citron vert et gingembre et ...un petit précis étymologique.

Septembre,  rentrée scolaire, l'automne est en chemin, on le sent au vent du matin devenu plus frais...

vite, vite, on profite encore des quelques fruits du soleil en cette fin de saison estivale.

 J'étais partie pour un cobbler pommes-mirabelles mais l'étal d'un petit producteur m'a attirée au

marché avec ces beaux fruits rebondis de jus et mûrs à point. Les mirabelles, il y en aura encore

demain mais les nectarines, ce sont vraiment ses derniers moments de saison; alors profitons,

profitons!

Là, j'ai eu envie de changer du crumble pour son cousin américain le cobbler ... quoique le streusel

allemand soit aussi de la même famille...ça vous interpelle?  Parce que j'aime bien connaître l'histoire et

les origines des produits ou des recettes ( parceque  la cuisine, c'est pas juste mémère en tablier, c'est aussi

une belle et  vaste culture, n'est-ce pas ?) , je me suis penchée sur la question à une époque et je viens

d'approfondir le sujet juste pour vous ( les nourritures intellectuelles sont aussi appréciées par l'auteur de ce

blog, autant les  partager ^^) :

Points communs du crumble  et du streusel: ils sont européens et ce sont toutes les deux des pâtes

émiettées sur une préparation - crumble signifiant "tomber en miette" et streuel "répandre" , "parsemer".

Le crumble britannique aurait été inventé pendant la guerre par un boulanger français exilé au

Royaume Uni : en période de rationnement, il n'y avait pas assez de beurre et de farine pour

confectionner un gâteau entier, alors on émiettait le peu qu'on avait ( source Wikipédia, mais je me méfie,

dès fois, il y a de sacrées bêtises) .

La différence entre les deux?  Dans le crumble, le beurre est incorporé mou à la farine et mélangé à la

main et pour son homologue allemand, il est fondu et les miettes sont obtenues en remuant à la

fourchette.  A l'origine, le streusel  est utilisé pour garnir la surface de gâteaux et y adhère parfaitement

car il contient moins de farine que de sucre. Technique!

Et le cobbler dans tout ça?

 

cobbler nectarines

Le cobbler, d'origine américaine et datant de la moitié du 19°siècle, est lui aussi une garniture de pâte

sur une préparation de fruits, à la différence près que la pâte est enrichie de levure et  souvent de fruits

secs. Déposée à la cuillère  plus ou moins régulièrement sur le dessus des fruits en petits tas, elle

gonfle à la cuisson et forme des pavés ( cobblestone  ) ou des petites collines ( cobbles ), quoique

personne ne soit vraiment certain de l'origine du nom.  Les pionniers de la conquête de l'Ouest ne

disposant pas de fours traditionnels ...


 

pour confectionner des tartes se sont adaptés au matériel à disposition, le four hollandais, une sorte de

grosse cocotte à feu.( Source Foodtimeline

   Après cuisson, si la croûte est bien croustillante, l'intérieur est fondant pour ensuite suavement se

mêler au jus de cuisson des fruits ...Le cobbler, du point de vue de la texture  qui s'apparente plutôt à

un biscuit , n'a finalement rien à voir avec le crumble.

 

COBBLER VANILLÉ DE NECTARINES, CITRON VERT ET GINGEMBRE          Pour 4 gourmands

 

Pour la pâte

50 g d'amandes effilées

120 g de farine T65

100 g de beurre froid

50 g de sucre blond de canne

1/2 càc de levure chimique

2 càs de lait ou d'eau

1 pincée de sel 

2 pincée de poudre de vanille

 

Pour la garniture

5 nectarines

1 citron vert

30 g de sucre complet

1,5 cm de gingembre frais

 

Réalisation

Préchauffer le four th 275°  ( vi, c'est chaud)

Détailler les nectarines en quartiers

Prélever le zeste du citron vert et presser le citron.

Peler et râper le gingembre

Mélanger tous ces ingrédients avec le sucre et disposer dans un plat de cuisson

Enfourner 15 mn pour pré-cuire les fruits.

 

Pendant ce temps, réaliser la pâte à cobbler:

Mixer grossièrement les amandes effilées.

Les mélanger avec la farine mêlée à la levure, le sel, le sucre et la vanille. Procéder comme pour un crumble en émiettant la préparation.

Mouiller avec le lait et former une boule de pâte molle ( ça colle)et réserver.

 

Sortir le plat du four. Si besoin, mouiller avec un peu d'eau si les fruits ont caramélisé. Mes nectarines étaient juteuses, cela n'a pas été nécessaire. Baisser la témpérature à 200°.

Disposer la pâte à l'aide d'une grosse cuillère à soupe sur les fruits.

Enfourner environ 30 minutes.

Servir chaud ou tiède.

 

cobbler nectarines

 

                               

Le mot de la fin sera un mot d'enfant : "maman, il faut que t'arrêtes de faire des desserts"   "ah bon?" "mais

oui, ils sont trop bons!"

Car ce délicieux dessert  a été vite, très vite, englouti!  Il reviendra, c'est sûr,  à ma table ...avec sous sa

croûte dorée , des pommes et des mirabelles!  

                                   

Mon billet a été sélectionné aujourd'hui  par

 

cobbler,cobbler de nectarines

 

cobbler,cobbler de nectarines


Rendez-vous sur Hellocoton !

08:02 Publié dans Recettes Sucrées | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : cobbler, cobbler de nectarines | | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Commentaires

Hello Iza,
Alors là, tu m'en bouches un coin ! Maintenant je vais pouvoir disserter en société sur les différents types de "crumbles" ;-)
Ce dessert a l'air délicieux, comme tous ceux que tu présentes ;-)
Merci pour ton passage sur le blog et pour ta recette express de pâte à tarte (il faut encore que j'apprenne à apprivoiser la pâte : je déteste cette sensation collante sur les mains... la dernière fois j'ai voulu faire des cuisses de poulet panées façon KFC, tu m'aurais vu tu te serais roulée par terre de rire !)
A moi de te partager une petite astuce familiale et vient des tropiques (mais peut-être que tu la connais déjà): quand on fait des pâtes pour des desserts, on met dedans un peu de rhum pour les parfumer (encore mieux : tu peux garder une gousse de vanille dans une bouteille de rhum, ce sera encore meilleur ;-)
Pour répondre à ta question sur les sites de vente en ligne de lingerie : en plus des ventes privées, sur La Redoute il y a beaucoup de choix (marques et prix) et puis, il y a souvent des promos.
Bisous et bon week-end

Écrit par : Ellen A Paris (les Fleurs Rebelles) | 01/09/2012

Répondre à ce commentaire

Merci Ellen pour l'astuce, ...mais tu ne savais peut être pas que j'ai passé une bonne partie de mon enfance sous les tropiques, j'ai été elevée au rhum ;)

Écrit par : Iza | 01/09/2012

Répondre à ce commentaire

"Elevée au rhum", j'aime trop l'expression hihi
Bonne semaine Iza

Écrit par : Ellen A Paris (les Fleurs Rebelles) | 03/09/2012

On en apprend tout les jours.
Et puis ça a l'air tellement bon!

Écrit par : Lolotte | 02/09/2012

Répondre à ce commentaire

merci! bises

Écrit par : Iza | 02/09/2012

Moi j'aime bien les petits précis, je ne connaissais pas la différence, et hop me voilà plus maligne, je repars avec une jolie portion et un peu de rhum aussi ;-)

Écrit par : isabelle | 02/09/2012

Répondre à ce commentaire

je n'ai jamais fait de cobbler mais c'est un peu comme le curmble, alors je vais aimer... miamm

belle journée :)

manue :))

Écrit par : ManueB | 03/09/2012

Répondre à ce commentaire

Merci pour toutes ce précisions, ton cobbler est à tomber :) Bisous

Écrit par : CrispX | 03/09/2012

Répondre à ce commentaire

j'ai découvert le cobbler l'autre jour en regardant cuisine + et une émission de Louise Denisot, merci pour tes explications, je comprends mieux pourquoi je trouvais que cela ressemblais à un crumble ! en tout cas le tien est top et c'est clair profitons des dernières nectarines pour se faire plaisir :-) bisous Cathy :*

Écrit par : kaderick | 03/09/2012

Répondre à ce commentaire

Je n'ai jamais fait de cobbler, mais je pense que j'adorerais

Écrit par : EnviesDélices | 04/09/2012

Répondre à ce commentaire

Coucou Iz

Pour avoir essayé une seule fois le cobbler ( à la semoule de maïs) je n'avais vraiment pas aimé le résultat et je n'ai jamais plus essayé depuis ... Mais en tous cas j'ai aimé en apprendre plus à travers ton billet même si je connaissais vaguement les origines du cobbler !

Écrit par : Marcia Tack ses influences culinaires | 05/09/2012

Répondre à ce commentaire

Hello,
Désolée de ne pas être venue plus tôt suite à ton commentaire chez moi, Canalblog avait mis tes commentaires dans mes spams (et je viens juste de faire le ménage)
Sympa cette version nectarine, c'est vrai qu'autant en profite tant qu'il y en a. J'aime beaucoup ton ajoute de gingembre et de citron.
Bonne soirée

Écrit par : Macaronette | 05/09/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

 
Related Posts with thumbnails st.com/js/pinit.js">