Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/07/2012

Macarons curcuma-passion

Vous l'avez remarqué, j'aime bien les macarons ...j'aime les offrir ( et les manger aussi), il m'arrive

d'organiser des ateliers aussi mais ce que j'aime surtout c'est de mélanger les parfums et de sortir des

basiques pour étonner les papilles. Ces macarons-là font partie d'une trilogie que j'ai offert aux

maîtresses de mes enfants en cadeau de fin d'année  (pour les curieux, il y avait aussi chocolat et fruits

rouges, deux saveurs totalement classiques et sans surprises).

L'idée m'est venue comme ça, en cherchant de quoi aromatiser mes coques dans mon placard à épices

mais j'imagine que d'autres l'ont eu certainement avant. J'avoue que je n'ai pas cherché à savoir non

plus...et puis j'en ai marre, chaque fois que j'ai une idée géniale, quelqu'un est passe avant moi, ... je

suis née trop tard !

macarons, passion, curcuma

Lire la suite

19/07/2012

Petits moelleux cacao-châtaigne, aux pignons

Comme le mois de juillet peine bien à arriver, il ne faut pas plus de quelques gouttes de pluie, d'un peu

de nuages gris et d'un zeste de vent frais  pour avoir envie de se réconforter avec une petite douceur

moelleuse et chocolatée qui aurait plus sa place sur la table d'un mois d'Octobre...Une recette total

impro avec des produits chaleureux, propres à nous cocooner à défaut d'un peu de températures

estivales (billet complètement décalé, j'avoue car au moment de sa publication, là aujourd'hui, je suis sûrement à

griller sous les rayons caliente du soleil espagnol...après une semaine de temps automnal dans le Périgord, je le

mérite!)

cacao, chataîgne, gâteaux, muffins

Lire la suite

15/07/2012

Tutti frutti, gâteau aux fruiiiiiits !

Comme je suis en vacances,  et que j'en profite bien, j'ai un peu lâché mon blog mais je ne vous laisse

pas non plus sans rien  à vous mettre sous la dent. Je me permet de faire  re découvrir  un billet de

l'année  dernière, un dessert approprié pour l'été, à déguster à l'ombre des platanes...

 

Voilà l'été et ses pique-nique au bord de la rivière, ses cris joyeux d'enfants dans l'eau fraîche , et ses

desserts frais et fruités à déguster à l'ombre des arbres où stridulent les cigales sous le soleil brûlant...

Eh oui, pour ceux qui me suivent,  nous avons la chance d'habiter une belle région avec la rivière à 10

minutes à peine, de quoi embellir nos journées d'été!

 Je suis équipée d'un plat à gâteau en plastique Tupperware, très pratique, puisque sous le plateau se

loge un compartiment dans lequel je peux glisser des packs de refroidissement de glacière, ce qui

permet de pouvoir se trimballer des entremets pour un pique nique dominical. Ce n'est pas parcequ'il

s'agit d'un pique-nique, qu'il faut se négliger !

 

Voilà donc l'été et son tutti frutti citron : une base de biscuit aux amandes, et des fruits frais ( abricots,

pêche, framboise) noyés dans une chantilly au  citron...Simple, non?


 

IMG_1507.JPG

 

Tout simple et délicieusement rafraîchissant, cet entremets a été réalisé à partir d'une recette de

Bernard   Dauphin,  n'hésitez pas, c'est facile à réaliser, même si ce qui si vous semble long: 

 

Lire la suite

11/07/2012

Gâteau crumble à la vanille

Ce gâteau-là ne paie pas de mine, je vous l'accorde...mais franchement, honnêtement, je vous assure,

vrai de vrai, il est excellent. Mon grand me le réclame tout le temps ( et il est gourmand );  il a préféré

que je lui prépare celui-là plutôt qu'une réalisation- cake- design- qui- en- jette ( et qui chez moi est bonne

aussi ^^) comme j'ai pu le faire ICI   ou LA . C'était bien, parce que si je m'éclate à patasucrer, c'est

quand même un investissement temps que je ne peux actuellement , et momentanément j'espère, plus

fournir (  et je ne vous dirais pas pourquoi, je suis pas là pour vous raconter ma vie, non plus ^^) .

C'est une base toute simple de pâte à gâteau  à la vanille recouverte d'un crumble à la vanille dont le

croustillant vient contraster avec le coeur moelleux.

Je recommande de bien forcer sur l'arôme vanille, en extrait naturel ou en poudre de très bonne qualité.

 

gâteau, crumble, vanille

Cette recette est issue d'un livre de Larousse que j'affectionne particulièrement, Epices et Condiments,

de la Collection Larousse Saveurs. Inutile de le chercher en magasin, il est épuisé et on le trouve

seulement d'occasion à des prix ébouriffants. C'est dommage que la Maison Larousse ne le réédite

plus, il a eu beaucoup de succès auprès des personnes à qui je l'ai fait connaître ( des copines et même

belle-maman si vous voulez tout savoir )

Lire la suite

07/07/2012

Muffins abricot-rhubarbe, à la purée d'amandes

Les branches de mon abricotier ploient  sous le poids des fruits mais ils ne sont pas encore bien assez 

mûrs pour que je les cueille, tout gorgés de sucre et de soleil. Tu vas voir qu'ils vont attendre que je parte 

en vacances pour mûrir... En attendant, de les voir sous le nez sans pouvoir les croquer, j'ai  craqué

évidemment et j'en ai  acheté au marché. ( vive la programmation des billets quand on est en vacances, ceux

qui me suivent assidûment se sont rendus compte du retour dans le passé par rapport à mon billet précédent! )

  Il y a longtemps que je voulais tester l'association

abricot/rhubarbe mais finalement j'ai trouvé avec ce test que la délicatesse de la rhubarbe a été étouffé

par la puissance aromatique du parfum de l'abricot. Pourtant j'ai utilisé moitié moins d'abricot que de

rhubarbe. Je publie tout de même la recette car ils étaient quand même tout à fait délicieux ces petits

muffins, ils ont fait le délice des petits et des grands pour le goûter au bord de la rivière. Après tout, ils

peuvent see réaliser à l'abricot tout court!

muffins, abricot, rhubarbe

La pâte de base, sans matière grasse animale à part les deux jaunes d'oeufs,  est très agréable   (je me

jette  des fleurs, là?)  et pourra s'adapter finalement à n'importe quelle garniture de fruits.

Lire la suite

04/07/2012

Crumble de speculoos aux nectarines et abricots ...et un livre Larousse à gagner

Demain finie l'école , enfin, la période des grandes vacances, celle que j'attendais tant pendant mon

enfance et que j'imagine autant espérée par les enfants d'aujourd'hui, celle qui nous permettait de

rentrer en France après notre long séjour outre-mer, de retrouver ma grand'mère trop tôt disparue ou

mes cousines si éloignées. L'enfant que j'étais hier attend  aujourd'hui avec autant

d'impatience ces vacances, car elles renouvellent les retrouvailles familiales, les grandes tablées

ponctuées de rire et de bonheur, les apéritifs impromptus entre amis,  elles annoncent un rythme plus

tranquille sous le bleu du soleil, que ce soit sous les embruns de la mer, les parfums de la campagne ou

dans la liberté des sommets.

En vacances, je profite d'être dehors certes ...mais je continue à cuisiner aussi, on ne se refait pas..

Par contre, les recettes plus compliquées que je prend le  temps de réaliser bien au chaud en hiver n'ont

plus vraiment leur place dans mon emploi du temps estival.

 

crumble, speculoos, abricots, nectarines


C'est donc avec un grand plaisir que j'ai parcouru l'ouvrage, intitulé Recettes de Vacances que m'ont

très gentiment adressé les Editions Larousse Cuisine . Ce livre contient 55 recettes qui sont autant de

bonnes idées pour régaler ses convives sans passer des heures en cuisine :

Lire la suite

29/06/2012

Crème brûlée coco-cerise

Bientôt, je vais réaliser des macarons...j'ai donc prélevé quelques blancs d'oeufs qui attendent

gentiment leur heure au frais et je me suis retrouvée bien évidemment avec les jaunes sur les bras.

Pfff ...

C'était sans compter Chéri qui a subitement eu, fort à propos,  une envie de crème brûlée et les a sauvé

in extremis de  la congélation.  Parfois, je n'ai pas vraiment d'idée particulière ( on dirait pas hein ^^)  et

j'aime bien quand mes proches me soufflent leurs envies, autant filer en cuisine pour les régaler...et

puis ça m'évite de réfléchir, avec cette chaleur, c'est trop dur!

crème brûlée, coco, cerise

Des crèmes brûlées, oui, mais pas toutes bêtes non plus: j'ai joué avec les saveurs en associant la cerise,

le fruit du mois de juin avec la saveur de la coco pour un peu d'originalité et plus de légèreté . Mais

pas trop de coco non  plus pour ne pas bousculer ces jolies demoiselles juteuses et acidulées.

Voyez donc...

Lire la suite

21/06/2012

Duo de crème chocolat-cerise, compotée de cerises à la mélisse ( tofu soyeux)

Qui ne connaît pas le syndrôme de l'épreuve du maillot de bain dans la cabine d'essayage minuscule 

du magasin de bikinis quand la glace nous renvoie l'éclairage blafard de nos petites provisions faites

l'hiver dernier, mmmmh?  Bon nombre d'entre-nous, dans les suites de ce traumatisme,  ont déjà

commencé leur régime pré-plage (je parle des filles, hein, parceque peu d'hommes me lisent...quoique, eux

aussi, ils feraient bien de prendre garde au syndrôme de la bouée de sauvetage constituée pendant les frimas  et

qui leur assurerait une possible excès de flottabilité dans l'eau ...) .

Je corrige donc: à tous les traumatisés du printemps et des pin up de magazine photoshopées, moi je

vous dis, on peut continuer à se faire plaisir tout en restant raisonnable. Halte au délire des régimes à

tout va,  qui détraquent plus ou moins dangereusement l'organisme.

Voici le petit dessert gourmand mais déculpabilisant dans des tout petits contenants, des verrines de

11 cl pour satisfaire les becs sucrés de leur envie de dessert en période malheureuse de restriction

forcée ( je vous vois déjà : "ah, elle est au régime, elle aussi"...bé non, pas de régime du tout mais une

surveillance de mon alimentation mise à mal ces temps-ci par un peu trop d'apéros par ici et puis par là...et puis

encore par là bas...)

cerise, chocolat, tofu soyeux, mélisse

Donc, un peu de sucre oui,  du chocolat oui, mais pas d'oeuf, pas de lait, ni de crème, ces trois

derniers ingrédients étant remplacés par du tofu soyeux...

Pour ceux qui me lisent et qui ne pratiquent pas du tout la bio attitude, on ne fuit pas tout de suite

:"aarghhh, encore une mangeuse de soja et de graines!": non je ne suis pas intégriste du bio mais j'ai quand

même un très net penchant pour la cuisine saine, qui me conduit naturellement (haha ) à fréquenter

également les rayons des bio coop . Bref, je varie les plaisirs...

Lire la suite

13/06/2012

Clafoutis rhubarbe-framboise, aux pétales de roses #au lait d'amandes

Un printemps sans clafoutis? mais c'est tout simplement impossible, voyons! Rapide, facile, efficace,

c'est un bon moyen d'accomoder les fruits qui plait à tous et surtout c'est IN-RA-TA-BLE.

Celui-ci, j'aurais quand même pu vraiment le rater car si j'ai pris ma recette de base mais  j'ai encore

pris des libertés en modifiant la composition des ingrédients. J'aime beaucoup l'association

rhubarbe/framboise très classique mais j'ai joué l'originalité en lui mêlant la saveur des pétales de rose

de mon jardin. L'arôme de la rose, associée au lait d'amandes,  vient adoucir l'acidité des fruits et

apporte une note florale très  douce à l'ensemble sans trop marquer non plus. 

clafoutis, rhubarbe, framboise, rose

 Pour utiliser les pétales de rose en pâtisserie, il faut utiliser bien évidemment des rose bio du jardin et

de préférence, une rose ayant un parfum suave bien prononcé  .  J'utilise celle  du  Rosier botanique

Rosa Rugosa Rubra ( photo plus bas) parce qu'elle pousse dans mon jardin ( et embaume l'air à la tombée du

jour ) En général, les roses sauvages anciennes au  parfum envoûtant  comme la Rose de Provins, la

Rose de Damas ou la Rose musquée conviennent bien pour cette utilisation.

En effet, toutes les roses sont comestibles mais toutes les fleurs ne sont pas aussi odorantes que ces

variétés-là et ne conviendront pas pour aromatiser une préparation, vous risqueriez d'être déçu.

Il faut prendre soin avant consommation, de les laver rapidement pour ôter toute possible bêbête et  de

couper éventuellement la partie blanche du pétale car elle est amère.

Lire la suite

06/06/2012

Petits biscuits crousti-fondants à la pâte de figues

Les voici les petits grignotis du mercredi !

Aujourd'hui, point d'élégantes verrines, de cake élaboré ou d'entremet sophistiqué, juste quelques

petits gâteaux très roots...parce que, oui,  je suis aussi inclassable dans ma vie que dans la sphère

culinaire: tour à tour bohème, chic ou relax, un jour en tongs et pantalon thaï, le lendemain perchée sur

des talons, mex expériences de cuisine me ressemblent  , elles naviguent entre le beau, le bio, le simple

ou le compliqué, les saveurs des chefs et le goût du terroir...Pas de ligne éditoriale dans ma cuisine, ni

sur mon blog, donc, juste ce que je suis dans la vie.

Tout ça pour vous présenter ces petites merveilles, aussitôt faites, aussitôt englouties.

J'avais un paquet de pâte de figues blanches qui attendait dans mon placard la fin de son purgatoire

suite à un achat compulsif ( ne me dit pas que ça te le fait pas de craquer pour un produit alimentaire dans les

rayons de ton hyper sans avoir d'idée prédéfinie ou pré concue...hein comme cette robe, là cachée derrière le paquet

d'autres, trahie par son étiquette encore en Franc....hiiiiiii !) et je me suis dit que ça irait très bien dans des

petits biscuits.

  J'ai donc ouvert la Bible des tout petits gâteaux  de Martha Stewart, que j'ai déjà présenté  ICI pour

trouver une idée à défaut d'inspiration. Bingo, les roulés aux figues de la page 93 ont tout de suite

éveillé mes papilles.

J'ai modifié quand même la recette dans la composition de la pâte  - en enlevant le gros sel ,  en

changeant la nature du sucre, en modifiant la pesée de farine . De même j'ai utilisé de la pâte de figues

quand M. Stewart propose une garniture plus élaborée à base de figues sèches, de raisins secs et de jus

de pommes et d'orange. En fait ,je ne pense pas que le résultat ait  grand chose à voir avec la recette

initiale ni dans les saveurs, ni dans le look ...

biscuits, figues

 Mais c'était quand même drôlement bon!

Lire la suite

04/06/2012

Verrines fromage blanc et mascarpone-fraises, aux épices douces et miel balsamique

Mon jardin produit encore des  gariguettes, et si nous aimons les déguster nature, saupoudrées de

sucre rapadura, croquant et parfumé,  c'est aussi la valse des petits desserts pour changer et 

accommoder  ces belles rouges juteuses d'un peu de gourmandise. Varions les plaisirs, évitons la

monotonie et égayons nos papilles!

Rien de bien original dans cette verrine express, mais quand on rentre exténuée d'une journée de

boulot, il reste peu de temps pour l'innovation et ma foi, pour un petit dessert de semaine, il remplit

très bien son contrat.

J'ai juste aromatisé l'appareil fromage blanc/mascarpone avec de la poudre à pain d'épices , un

cadeau de ma maman, de chez Olivier Roellinger, le magicien des épices, pour rappeler les saveurs

des biscuits du fond de la verrine et ajouté une note d'acidité contrastée au miel avec le vinaigre

balsamique.

verrinesfraises.JPG

Lire la suite

30/05/2012

Chouquettes....parceque mercredi c'est jour des enfants....à la cardamome parceque les mamans ont aussi le droit de se faire plaisir!

La chouquette, cette coquette, nous attire, exposée dans son petit panier chez le boulanger,  par son

petit teint gourmand, ses jolis grainsblancs et brillants, et sa douce rondeur pleine de promesses.

La chouquette, toute guillerette, tend alors ses joues rebondies aux lèvres des enfants, ravis du sucre qui

craque sous la dent, d'une pâte croustillante qui s'effondre sur la langue pour révéler un coeur fondant

et tout moelleux.

 La chouquette, croquignolette, fait aussi le malheur des  grands gourmands qui, impénitents, cèdent à

leur tendre appel pour en avaler compulsivement dix d'un coup sur le chemin du retour à la maison et

se rendre compte qu'il reste  seulement, traces de leur délit,  quelques grains de sucre au fond du sachet,

avant même d'avoir tourné la clé dans la serrure ( viiiite, une poubelle quelquepart dans la rue pour faire

disparaître ce satané sachet!) 

La chouquette, toute mignonette, nous renvoie régressivement à nos rêves d'enfants et fait aussi le

bonheur des mamans qui aiment les grignoter avec leur thé- sans se cacher!

chouquettes

La recette des chouquettes est d'une simplicité enfantine et ce serait vraiment dommage de s'en priver.

Sauf que cette recette de chouquettes est un peu particulière...


Lire la suite

24/05/2012

Tarte meringuée rhubarbe-framboise, crème au yuzu ( pâte sablée au gingembre)

Le printemps, c'est aussi la saison de la rhubarbe. J'avais déjà proposé une recette salée  ICI

pour ce légume habituellement travaillé en sucré mais là, à l'occasion d'une invitation chez des amis, je

suis revenue au dessert archi classique: la tarte. Personne ne s'en est plaint. Parce que j'ai encore sévi.

Oui. je suis incorrigible, je sais. Et je ne trouve aucune bonne âme pour me remettre dans le droit

chemin des casseroles.Et avec ce blog, ç'est de pire en pire, le démon de l'expérimentation doublé de

l'esprit malin de la curiosité se sont emparés de moi . Je ne vous livre pas tout ce que je trafique dans

mon antre ma cuisine.  Pour l'instant, je reste dans le domaine du raisonnable ( mon côté obscur, oui,*

oui...) , pourvu qué ça doure !

Donc, ici la pâte sablée est légèrement aromatisée au gingembre et la crème/flan avec un soupçon de

jus de yuzu ( mon flacon n'est pas encore vide, alors je l'utilise!) pour donner un peu d'originalité à

l'ensemble et réchauffer l'acidulé de la rhubarbe et des framboises. Le tout est de rester parcimonieux

pour que les saveurs soient équilibrées. Un topping de meringue pour pure gourmandise, donne de

l'allure à cette tarte qui se sentirait toute nue et toute banale sans son habit mousseux.

tarte, rhubarbe, framboises, yuzu, gingembre

Lire la suite

16/05/2012

Faire ses yaourts sans yaourtière, c'est possible! *astuces en prime*

Les plans de travail dans les cuisines et nos porte-monnaies ne sont pas extensibles. Triste constat

mais bien réél.   Alors,  plutôt  que dépenser de l'argent dans des appareils supplémentaires qui

encombrent passablement les lieux et finissent inéluctablement remisé sur la dernière étagère au fond

du placard( elle est où ta machine à pâte à manivelle, hein ?) réfléchissons ...

Pour ma part, j'ai trouvé mon bonheur dans mon Cuit-vapeur Magimix   de l'espace, qui me sert

quotidiennement en cuisine. Cet outil magnifique, conçu sans aucun plastique ( out le bisphénol !)

outre son utilisation classique  possède égalementune fonction de cuisson yaourts à 40° sans

adjonction d'eau, comme une yaourtière . Je vous le dis tout de suite, je n'auraispas eu les moyens de

me l'offrir et je l'ai reçu en cadeau, parce que je le vaux bien.

D'autres solutions que ce cuit-vapeur qui coûte un bras, ou une yaourtière à 50 E,  vous sont présentées

sur le site de Liana Cfaitmaison,ICI  , un site vraiment bien fait et utile que je vous invite à découvrir au

delà même de cet article ... parceque, non mais,  ça m'énerve tous ces blogueurs qui reçoivent une

yaourtière en cadeau d'une célèbre mais non moins sérieuse maison et qui en font ensuite la promotion

via leur page, c'est la crise bon sang! Arrêtez donc de céder aux sirènespublicitaires et de pousser les

lecteurs à la consommation, sinon on ne s'en sortira jamais...

Voilà, c'était mon coup de gueule du jour. Oui, ça m'arrive. Comme à tout le monde. Ne m'en veuillez

pas. Non vraiment. Je me suis peut être levée du mauvais pied aujourd'hui...


Chez nous, les yaourts on les fait nature; et chacun, libre de ses goûts,  l'aromatise à sa guise. Pas

question de gaspiller et de me retrouver condamnée à absorber pendant une semaine la même saveur,

parce que les choupis n'ont pas apprécié le dernier mélange insolite réglisse-épicéa tenté par

une maman geek (mal)  inspirée par la  blogo culinaire.

Allez, on ne manque pas d'imagination à la maison!  

 

yaourt1.jpg

Lire la suite

13/05/2012

La presque fougasse d'Aigues Mortes

Il y a quelques temps déjà, une copine m'avait fait goûter sa fougasse et je l'avais trouvé bien

 bonne...même si cela n'était pas la tout à fait vraie fougasse d'Aigues Mortes, la brioche à la fleur

d'oranger, glacée au beurre et au sucre ,  l'un des 13 desserts traditionnels de Noël provençaux appelé

aussi pompe à huile, que l'on trouve maintenant tout au long de l'année.

Je lui ai réclamé la recette qu'elle m'a gentiment communiquée et je me suis empressée bien évidemment

de la réaliser illico presto ( si, si vous allez voir !)

A  vrai dire, celle-ci n'a rien à voir avec une pâte levée mais se réalise rapidement et s'engloutit tout

aussi vite...Pour les gourmand(e)s pressé(e)s, c'est donc parfait et je vous garantis, c'est très, très bon!

Passons pour l'hérésie terminologique, la gourmandise ne s'arrête pas à cela...

 

fougasse, fleur d'oranger

Lire la suite