Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/05/2012

Corolles de fraises gariguette, crème mousseline au yuzu

Dimanche dernier, il faisait si beau, nous avons déjeuné sur la terrasse à midi. Malgré un planning

d'événements familiaux plus que chargé ces temps-ci, l'envie m'a pris d'enjoliver les fraises que nous

devions picorer en guise de dessert. Voici une douceur en deux temps, trois mouvements ...auquel je

dois bien l'avouer, il manquait juste un coulis de fraises en accompagnement...tout ça  parceque j'ai

privilégié un apéro à l'improviste avec des amis. Tant pis, un bon moment passé ensemble vaut plus

qu'un petit coulis de fraises, non?

Il s'agit donc de lamelles de fraises juste posées sur un petit coussin de crème mousseline dans un nid

de feuilles de bricks pour le côté craquant. Un brin de menthe du jardin en décor et hop!

Pour donner une note  originale, j'ai aromatisé ma crème avec un peu de jus de yuzu. Le yuzu c'est un

agrume de l'Asie de l'Est ( Corée, Japon) cousin du citron vert ou du cédrat mais en plus gros et tout

bosselé. Sa saveur est puissante et rappelle à la fois un mélange de mandarine et de citron. Il est très

utilisé au japon, notamment avec les poissons ...mais aussi en huile essentielle dans les bains ainsi que

dans les cosmétiques pour ses propriétés vivifiantes et anti oxydantes ...mais oui, je vous assure les

blogueuses cuisine sont aussi des vraies filles qui aiment les chaussures, les sacs à main les produits de beauté et le

shopping... 

Je n'ai pas la chance d'en avoir frais à portée de main( et de toute façon, le prix au kilo est vraiment

exorbitant)  alors je me contente du jus que l'on peut trouver en bouteille et que j'utilise avec

parcimonie, parceque ça coûte aussi un bras cette chose là...(c'est que le yuzu n'est pas un fruit très

juteux).

 

fraises,crème mousseline,yuzu


Lire la suite

07/05/2012

Ma petite boutique...sur un air d'Opéra

L'Opéra c'est un grand classique :des étages de biscuits joconde au chocolat traditionnellement garnis

 de crème au beurre au café. Un grand classique que je n'avais jamais réalisé, en totale fuite panique

rien qu'à l'idée de la crème au beurre. C'est sûr, c'est bon mais blurps...mon goût et mon estomac sont

naturellement tournés vers des choses plus légères... Et puis...et puis, je suis tombée sur la recette de

l'Encyclopédie du chocolat, modernisée, allégée dans ses textures. Je suis amoureuse de ce bouquin, je

vous dis, c'est pas pour rien...

Milles excuses pour les photos à l'arrachée mais ce gâteau a été réalisé pour l'anniversaire de ma

pépète et je me vois mal comment je pouvais en pleine réunion de famille entamer une séance de

photo culinaire.

On voit bien ci-dessous les différentes couches qui le compose: un biscuit joconde cacao, une ganache

montée chocolat blanc/café, un crémeux au chocolat noir et un glaçage brillant au cacao. On voit aussi

qu'il est très léger vu la tangente qu'il prend dans l'assiette...

 

Opéra.JPG

Ce billet, c'est aussi l'occasion de vous annoncer, qu'en partenariat avec Amazon, j'ai ouvert une toute

petite boutique de livres et autres culinoriosités, des ustensiles ou des appareils dont je me sers et

dont je suis pleinement satisfaite. Je vous en recommande donc l'usage ou l'achat, c'est sûr vous ne

serez pas déçu. Je précise que je n'ai aucun accord avec les marques choisies. J'ai décidé d'ouvrir cette

mini-boutique, non pas pour devenir riche, mais ...

 

Lire la suite

05/05/2012

Essi... les petits biscuits vénitiens de l'île de Burano.

Aujourd'hui je  vous emmène, non pas dans la Venise bien trop connue, mais je vous invite à 

découvrir la paisible île de Burano, une île de la lagune vénitienne qui a été mon coup de coeur de ce

voyage, une île un peu plus éloignée de la merveilleuse mais très fréquentée Sérénissime, où il était

irréel de se promener tranquillement parmi les rues désertes bordées de maisons de couleurs vives

après le bain de foule sur la place San Marco. Il a suffit de quitter l'artère principale envahie de

touristes canalisés par les boutiques, d'emprunter quelques chemins de traverse pour s'imprégner

agréablement de la quiétude des lieux.

Cette île est réputée pour sa dentelle, confectionnée par les femmes de pêcheurs, mais ce qui va vous

interesser ici, c'est plutôt la spécialité de biscuits secs en forme de S, les Essi au aussi de couronne les

Bussolaî. La recette est identique, seul le nom change suivant la forme du biscuit. Elle comporte

beaucoup d'oeufs, symbole de la Résurrection,  car elle était autrefois réalisée à Pâques. Aujourd'hui,

bien entendu, tourisme aidant, on les trouve toute l'année et de partout. La légende raconte qu'on les

enfermait dès leur sortie du four encore chaud dans le linge de maison pour le parfumer ...

essi,bussolai,biscuits vénitiens,biscuits de venise

Lire la suite

01/05/2012

Aspic de fromage blanc menthe et fraises, pour un petit moment de bonheur

J'aime le muguet.

J'aime cette  fleur aux délicates clochettes blanches qui sentent bon le parfum du printemps.

J'aime le muguet quand il pousse en secret au fond des bois ou offre sa tendre élégance aux talus

rustiques de mon potager, quand je le regarde blotti dans la haie de mon jardin à l'abri du souffle

du vent . Le muguet est fragile, il faut savoir le savourer, là, assis dans l'herbe et les pieds nus, il faut

savoir  s' imprégner de sa finesse , là, enveloppé de son habit vert, en humant l'air chargé de son odeur

suave à la barbe du monde...

...Le muguet c'est comme le bonheur en somme, il ne faut pas le cueillir pour le laisser s'étioler dans le

vase du quotidien, il faut juste se pencher vers lui et se l'appropier comme uninstant de magiede

notre journée, comme l' un des ces petits bonheurs qui sont parsemés dans notre vie,  près desquels il

suffit simplement de s'arrêter pour que notre vie insatiable et effrenée soit plus jolie.

 Aujourd'hui  1°mai, je vous offre bien sûr un dessert frais et léger, mais aussi ces quelques brins de

muguet,  qu'ils vous apportent de reconnaître et de cultiver ces milles petits bonheurs de votre vie.


aspicfraises1.jpg

 

Lire la suite

27/04/2012

Pour ceux qui aiment le brunch du dimanche matin, ou le dimanche matin tout court...

Pendant  le week-end, on a un peu plus le temps de prendre le temps,  de se chouchouter, de profiter

de petits-déjeuners plaisir où chacun prend le temps de se retrouver autour de son grand mug de thé

( pour moi)  ou d'un grand bol de café (pour lui) .

On délaisse la biscotte, le crousti et l'infâme pain de mie des petits matins pressés de la semaine pour

savourer en famille un moment de partage ou s'arrête le temps et fuse les rires des enfants, entre la

petite salade de fruits express, l'oeuf/bacon sur son plat avec ses inimitables mouillettes, le ramequin

de fromage blanc et les toasts de bon pain grillé tartinés de beurre frais, dégoulinants de miel ou de

gelée de groseilles de mamie. Ce moment de réjouissance laisse place aussi à d'autres gourmandises

venant agrémenter la tablée, gourmandises qui ne sont pas forcément chez nous des viennoiseries

farcies de graisses-trans. Tu ne connais pas les graisses trans?  regarde un peu PAR ICI 

Surtout que ce genre de dimanche matin de brunch, tu te réveilles la figure froissée, l'oeil glauque et les

cheveux en bataille - et parfois l'haleine encore chargée de la veille parceque sous son vocable très

classe, le brunch laisse entendre, vu l'heure à laquelle tu l'attaques, que tu as passé une folle soirée, que

tu t'es couché dans un état inavouable et que t'es pas foutu de te lever à une heure

convenable...feignasse.

Bref, surtout que ce genre de dimanche matin, t'as pas non plus forcément envie de prendre la voiture

pour aller chercher ton sachet de croissant ( note l'absence de  " s") et écumer les 4 boulangeries du

village pour tenter de rassembler un nombre suffisant de ses frères permettant d'éviter  de gérer au

retour au bercail les cris de la marmaille confrontée au partage du butin tardivement ramené.


J'aurais pu vous proposer autre chose pour votre brunch de dimanche matin, mais moi j'avais envie de

scones , l'avantage, c'est comme les tartines, tu les beurres et tu les fais disparaître sous la gelée de

groseilles de mamie...Ils remplaceront donc avantageusement les viennoiseries et éviteront une balade

en voiture.

scones.jpg

Lire la suite

24/04/2012

Macarons ganache au thym et coeur de fraise ou ma soirée péripéties de folie

Pour son anniversaire, mon fils   m'avait commandé un St honoré ( recette revisitée à venir ^^) , et

après la réalisation des choux et de la base l'après midi, une folle envie de macarons à la fraise m'a

pris, comme ça...j'avais pris une jolie photo la veille d'un panier de fraise dans mon jardin, celles pour

le St Honoré justement et ce petit panier avait pris place au hasard entre une touffe de thym et un

bouquet de mélisse. Tout de suite, ça a fait tilt, je me suis dit que l'association fraises et thym ce devait

être pas mal.

macaron,ganache au thym,fraises

 

 

Comme je n'avais pas trop de temps et surtout envie de passer la soirée tranquille dans mon canapé

après une après midi de pâtisserie, j'ai voulu changer de la meringue italienne pour la meringue

française. D'habitude, la meringue française suivant la méthode de Chef  Nini, ça fonctionne de

manière impeccable.

Mais là ...aïe donc!  

Bref, je commence les opérations vers 17h30, après mes choux, et jusqu'à l'étape du croûtage, tout va

bien , même si je me suis un peu inquiétée du macaronage à la feuille avec mon robot ( une première, en

principe,je macaronne à la main).

J'étais pas peu fière de mes petits ronds bicolores.

macaron,ganache au thym,fraises

Donc, je laisse croûter 1h, pas sec...faut dire que le temps était particulièrement humide. Pendant ce temps, je ganache.


19h30 j'oublie sur le feu la crème et mon thym qui nage. Revenue dans la cuisine, le récupère un magma visqueux jaunasse bloubloutant dans la casserole. Hum.


20h00  Mes macarons laissent toujours une trace sur le doigts quand je les effleure.

Vu l'heure,  la soirée tranquille sur le canapé approchant, je décide d'accélerer le mouvement au sèche cheveux. Oui, m'dam, c'est peu orthodoxe, le sèche cheveux ne fait pas partie d'une panoplie de  pâtisserie mais c'est imparable, ça croûte! .

A cas désespéré, méthode désespérée...

Mes petits récalcitrants ayant enfin croûté, je les enfourne en chaleur 

tournante comme j'en ai l'habitude...j'avais oublié que pour la méthode Gerbet, ce qui marche chez moi,

c'est le statique...10 mn après, mes macarons avaient l'air de macarons de Nancy, sans collerette et tout

craquelés..Four tropchaud: les 2 plaques ont rejoint la poubelle. Ouf, j'avais deux 2 plaques

supplémentaires ... quej'enfourne en statique! ..... Rhhhhhhâââ, mais quelle gourdasse, en méthode

statique, tu ne peux en enfourner qu'une de plaque ! Evidemment, total ratage...


20h30  Je suis déterminée, j'attaque la méthode à la meringue italienne le plan de travail propre

( heureusement que mon placard s'apparente à une épicerie, j'ai du stock!) . Je pèse, je mixe, je tamise,

tout va bien.

Comme je fais deux couleurs, il faut que je répète les gestes deux fois pour la meringue italienne. ça va se compliquer. J'aurais plus faire plus rapide, je l'explique plus bas.


20h 45 Je commence à monter mes 2 premiers blancs d'oeufs tiédis préalablement au bain marie avec

un oeil sur le thermomètre plongé dans le sirop de sucre.

A température requise, je verse la casserole de sirop dans le mini pichet en plastique où je monte en

même temps les blancs ( bah oui, pour le robot, les 2 blancs d'oeuf sont trop perdus dans la cuve et ça monte

pas) ET en tenant également le bol.

Qui a compris que j'avais 3 mains? 

Non, je n'en ai pas. L'exercice est périlleux, une main ripe et lâche le pichet ...qui part en vrille autour

du fouet toujours en  en action ...et...et...

Lire la suite

13/04/2012

Soupe de fraises et mangue au basilic et citron vert

La saison des fraises a bel et bien commencé mais nos petites françaises sont encore un peu chérotes

sur les étals de nos marchés ( Fraise d'Espagne, tu ne franchiras pas le seuil de ma porte, tu le sais

depuis longtemps... pour ceux qui auraient loupé le reportage télé sur le sujet l'année dernière, il est

visible ICI ) , alors j'ai donc concocté une soupe de fruits jolie, jolie toute en couleurs et en saveurs

pour faire passer le prix de la barquette! Bah oui, il n'y a pas que les fraises chantilly dans la vie...

soupemanguefraise.JPG

Lire la suite

08/04/2012

Cupcakes de Pâques bis, noisettes , coeur fondant et ganache pralinée

Comme promis,  la deuxième recette pour ceux qui n'aiment pas le chocolat noir...  J'ai trouvé le petit

Piou-piou d'hier tellement mignon que je l'ai à peu près reproduit en pâte à sucre ( l'élève dans le rang

du fond au milieu avec un peu d'embonpoint, vous le voyez? ) et du coup, comme j'y étais, j'ai modelé vite au

dernier moment d'autres petits sujets dans le thème de saison pour qu'il ne se sente pas tout seul.  Je ne

l'avais pas prévu au départ et on peut dire qu'il s'agit d'une décoration à l'arrachée! Comme quoi, la

pâte à sucre permet de se sortir de toutes les situations imprévues en terme de déco...

cupcakenoisette.JPG

Lire la suite

07/04/2012

Cupcakes de Pâques chocolat noir, topping mascarpone pistache

Piou, piou, piou...ma fille est revenue de l'école avec un mignon petit poussin, je ne résiste pas de vous

le présenter, il est si craquant tout ébouriffé!

J'ai amené le dessert chez des amis et c'était l'occasion de s'amuser un peu, parceque que ça fait un

petit moment que je n'ai pas organisé d'atelier et que le côté ludique  me manque! Donc, deux sortes de

cupcakes printaniers sur le thème de Pâques ...bien obligée de faire deux parfums, j'ai un garçon qui

n'aime pas le chocolat noir

 

cupcakeschocpistache.JPG

Lire la suite

04/04/2012

Muffins au lait fermenté et fruits rouges

Mercredi? c'est mercredi!  et mercredi on a le temps de préparer le goûter ...Désolée pour l'overdose de muffins sur ce blog mais c'est tellement facile à faire et vite fait qu'ils constituent souvent le goûter de mes enfants ce jour-là ( et puis comme il en reste, hop dans le cartable de l'école pour jeudi!) .

Cette fois-ci c'est une base  avec du lait fermenté et fruits rouges sortis du congélateur, on ne peut plus simple. Promis, la prochaine fois, vous aurez une recette de dessert plus élaboré mais les desserts élaborés, c'est quand même moins fréquent que les goûters du mercredi...

 

muffinsfruitrouge2.JPG

Lire la suite

21/03/2012

Cheesecake comme un entremet, au chocolat blanc fleur d'oranger et sa gelée d'orange

 Avec cette composition gourmande, je participe in extremis au Défi chocolat  , à l'occasion du Salon  du livre gourmand de Maurecourt, organisé  en collaboration avec le site Recettes de. par le blog Des livres dans la cuisine.

J'avais vu passer ce challenge il y a un petit moment ( réaliser un dessert au chocolat sans utiliser son four ) et je n'avais pas eu le loisir de le caser dans mon emploi du temps surchargé, même si quand même j'avais ma petite idée. Et puis, le dernier week-end pluvieux et la date du défi repoussée  à demain ont été finalement l'occasion de m'y mettre, pour la grande joie de ma tablée.

Ce dessert domicical est donc un cheese cake à base de fromage et de chocolat blancs, monté comme un entremet. J'étais partie initialement dans l'idée d'un parfum de jasmin pour aromatiser mon chocolat et puis, comme cela n'était pas prévu, je n'ai pas mis le thé au jasmin à infuser à froid la veille ( il n'est pas conseillé de le chauffer dans la crème, le côté astringeant du thé ressortirait). Le jasmin, donc, sera pour une autre fois...

Changement de dernière minute, grattage de tête, ouverture des placards: fleur d'oranger! Et pour donner un peu d'acidité à ce dessert tout en rondeur, ça tombe bien il me reste des oranges dans le panier de fruits:  gelée d'orange!

 

cheesecake,fleur d'oranger

Lire la suite

14/03/2012

Vous prendrez bien un cookie? Of course, my dear!

Aujourd'hui, c'est mercredi, et le mercredi, c'est parfois un goûter gourmand préparé le matin ( je  rappelle, pour ceux qui suivent pas au fond là bas, que ce jour là l'après midi c'est hard-taxi chez moi)  et prévu pour le retour des activités des loulous affamés .

..Enfin dès fois c'est fruit, je ne suis pas une mère parfaite, je veux pas vous filer des complexes, et puis il faut bien qu'ils mangent des fruits frais, non? ...tout compte fait, je suis presque parfaite, comme le Dîner!

Quand j'ai vu qu'il y avait un challenge cookie chez Marie, Paris dans ma cuisine , ( pour ceux qui font le blog buissonnier, ou qui ne suivent rien à rien, Marie a participé à l'émission un Dîner presque parfait), cela m'a donné une idée pour proposer un nouveau goûter à mes testeurs favoris.

Je voulais du gourmand, du croquant mais fondant,  ...et un peu d'Amérique  calorique aussi parce c'est quand même le thème des lots en jeu. Je me suis donc tournée vers la pâte d'arachides Dakatine qui attendait là haut dans mon placard et qui n'avait pas servi depuis le dernier Maffé  - je rassure tout le monde la DLC est encore bonne. Et puis ensuite, j'ai réfléchi au truc gourmand croquant, pas de chocolat, trop classique (ma fille a boudé) ,  aaahhhhhh, ouiiiiii, les speculoos évidemment!


 

cookie,vous prendrez un cookie,cacahuètes,speculoos


Lire la suite

11/03/2012

French cupcakes très chocolat-framboise et topping tout léger chantilly framboise

Aujourd'hui, it's  the 4Th  Cupcake's Day  organisé par Dorian  c'est aussi le 1°Whoopie's Day le même jour. Nous sommes invités, gens de la blogo et d'ailleurs à proposer une recette de cupcake et/ou de Whoopie pie pour l'occasion...Et comme je n'ai pas encore testé les whoopies , ce sera cupcake . Je vous vois venir , oui, vous là :  "comment elle n'a pas encore essayé cette tentation élue gourmandise de l'année en 2010 aux Etats-Unis, ouuuuhhhh! "

 Non,,non, pas de commentaires désobligeants sur le whoopie qui serait en passe de détrôner le cupcake,  je ne suis pas Has Bee ... on dit Vintage s'il vous plaît! ( ou attachée à la véritable pâtisserie française, et restée au stade de la Couleur Pourpre , au choix)

Le cupcake devient quelquechose de raffiné et de très gourmand avec une base de gâteau originel modifiée et un topping adapté aux papilles françaises ( out, l'écoeurante crème au beurre hyper sucrée)  A la rigueur, chez moi, il a la forme d'un cupcake mais il n'a pas le goût d'un cupcake, comme un mini gâteau en quelque sorte...et c'est bon!

Alors donc , rien ne me prédispose  au whoopie, que je vois comme un espèce de sandwich cacaoté bourratif fourré d'une crème plombée trop sucrée. J'exagère?  il a mué le whoopie entraversant l'Atlantique ? comment ça, on peut le garnir de ganache?  Ah mince.., c'est qu'il faut s'adapter pour conquérir le coeur des frenchies.  Bon, je vous promet de me débarrasser de ce possible préjugé un de ces quatre en tentant, à corps défendant, l'aventure et je reviendrais vous dire , mais bon si on peut croquer de la ganache montée, c'est tout de même de bon augure!

En attendant je vous propose une recette de cupcake avec des associations somme toute classiques   mais gourmandes, gourmandes, je ne vous dis que ça, la simplicité quand elle est sublimée, c'est renversant!

 

cupcake,chocolat,framboise,chantilly


Lire la suite

09/03/2012

Pannacotta coco-vanille, compotée de bananes au coulis d'ananas

Il y a quelques temps déjà, j'avais noté sur le blog de Mercotte une pannacotta réalisée sans gélatine, ni agar-agar, à base de blancs d'oeufs cuits. Une recette un peu comme une crème aux oeufs cuite mais sans les jaunes. Je ne connaissais pas.Il fallait que j'essaye.

J'avais aussi vu cet article d' Edda qui qui nous précise les origines anciennes de cette pannacotta particulière.

Evidemment, la belle idée s'est noyée dans les bonnes intentions. Dans un coin de ma tête, mais loin...dans les limbes nébuleuses de ma mémoire.Là où je vais pas souvent, prise que je suis dans les affres du quotidien.

Et puis, j'ai revu tout récemment ces pannacottas-là chez Philo et aussi chez Hervé, Les ateliers d'Hys.

Dans la culinosphère, les recettes tournent et c'est pas quand même pas mal, si tu rates un wagon, tu peux prendre le suivant, ...comme ce fameux kringle estonien qui en a ébouriffé plus d'une suite à un défi lancé sur un réseau social ( bon, je l'ai pas fait parceque je connais bien son cousin le kanelbullar suédois que je fais souvent en Décembre et c'est quasi la même chose, alors, ça m'a bien amusée tout ce buzz autour et comme je n'ai pas été ébouriffée par le chose, et ben j'ai résisté à l'engouement médiatique limite overdose du moment...mon côté rebelle, ouaip!)

Amis blogueurs, merci donc d'être là et de me rafraîchir la mémoire.

J'ai donc testé ma variation avec les produits qui me faisaient envie que j'avais sous la main: une boîte de lait de coco crémeux ouverte de la veille et des bananes trèèèèès fatiguées.


pannacottacoco.JPG

Lire la suite

29/02/2012

La tuerie du mercredi ou les petits pains de Gênes chocolat au lait et pépites de pistache

Aujourd'hui, c'est mercredi et le mercredi c'est surtout taxi pour toutes les  femmes actives, modernes, dynamiques, celles qui se couchent tard et se lèvent tôt, celles qui puisent leur énergie d'on ne sait où... parcequ'elles font presque tous les métiers du monde en un seul, celui de maman.  Enfin si, le courage, même au bout du rouleau, nous le puisons dans ceux qui nous épuisent parfois, dans les yeux étoilés de nos enfants, dans leurs bras autour de notre cou, dans leur fraîcheur et leurs vérités.

  "Maammmaaaaann, et qu'est ce qu'il y a à goûter aujourd'hui?

AAArrrrrrf, comme si on n'avait que ça à faire le mercredi! .....et puis, on les regarde et on a envie de leur faire plaisir parcequ'ils nous le rendent tant ....et puis on râle aussi, parce que c'est pas comme ça qu'après un hiver passé sous plusieurs couches de textiles à additionner sur nos cuissots les calories de leurs petits goûters successifs, on va arriver à ne serait-ce que perdre un demi kilo avant que le diktat des magazines féminins nous saute à la figure dès les premiers beaux jours!

painsdegeneschoc.JPG

Lire la suite