Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/07/2012

Tartelettes rustiques à la betterave - pélardon # pâte à la farine d'Orge

Je me rends compte que depuis quelques temps je n'ai pas publié de recettes salées, alors voici de quoi

tempérer l'avalanche de recettes sucrées publiées dernièrement...même si la betterave reste un légume à

saveur sucrée! Incorrigible...

Bref, j'ai trop aimé mélanger les betteraves de mon potager crues et râpées à la crème de soja avec la

couleur so girly du mélange...C'est bien dommage qu'à la cuisson, le rose vire à l'orangé^^. Comme on

associe classiquement et heureusement au chèvre, j'ai choisi de la marier au pélardon pour ces petites

tartelettes rustiques mais je dois dire qu'à mon goût, la saveur en bouche était un peu forte pour la

betterave.

betterave, chèvre, tartelette salée

Pour la pâte à tarte, j'ai utilisé un mélange de farine de blé et d'orge. Pour changer. Et aussi

parcequ'une alimentation saine et diversifiée est la base de notre santé.

L'orge est la première céréale cultivée par l'homme, des grains d'orge vieux de 18000 ans ont été

retrouvé dans la vallée du Nil en Egypte, plus rustique y'a pas...

Lire la suite

02/07/2012

Cake aux jeunes poireaux d'été, comté et jambon { crème de soja, sans huile ni lait}

Voici juste une recette pour faire mentir l'idée reçue que les poireaux, on ne les mange qu'en hiver en

soupe, en pot au feu ou en tarte...On est effectivement habitué au cliché du bon gros poireau avec son

air campagnard et on imagine mal un jeune poireau fringant au printemps ( oui, je parle du légume,

pourquoi tu avais comme un doute? ).  J'ai de jeunes plants qui poussent dans mon potager et ma foi,

ceux-là, croyez-moi, ils ne passeront pas l'automne ...Car oui, il y a le poireau d'hiver mais aussi le

poireau d'été, celui qu'on a repiqué au printemps et qui n'est,  à l'heure qu'il est, pas plus gros que

l'épaisseur d'un doigt. A ce stade, il est vraiment tout tendre et tout parfumé, on peut l'utiliser comme

les cébettes et lui éviter les longues cuissons pour préserver ses saveurs.

En vue d'un pique-nique, et pour changer du sempiternel cake aux olives ( j'ai bien une super recette mais

c'est d'un banal que je n'ose même pas la publier!) , j'ai donc réalisé un cake avec mes ptis jeunots de

poireaux d'été, pour changer.

cake salé, poireaux, comté, jambon, crème de soja

Et comme c'est l'été et qu'on veut sauver les meubles rester belle en bikini, j'ai réalisé une version plus

light pour compenser la présence de fromage, sans huile, ni lait.

Lire la suite

27/06/2012

Salade pastèque mozzarella di buffala et pétales de guimauve

 Le thermomètre affiche 35° à l'ombre, pas question de faire fonctionner une source de chaleur par ces 

températures, ou alors à 11 h du soir ( et encore !)  : voici venu le temps des salades fraîcheur !

Une amie m'avait parlé de l'association pastèque-mozzarella que je n'avais jamais testé et je me suis dit

qu'aujourd'hui c'était la journée idéale pour déguster cette assiette rafraîchissante. J'ai ajouté ma petite

touche poétique perso par quelques pétales de guimauve officinale de mon jardin ( Althaea pour le

nom scientifique, celle -là même dont l a décoction racines était utilisée autrefois pour la confection de la pâte de

guimauve avant que celle-ci ne devienne une mixture de gélatine, de sucre et d'arômes et de colorants

artificiels....oups je m'écarte du sujet là! ) dont la saveur douce contraste agréablement avec le basilic.

Je me suis dis que quelques pignons de pins torréfiés auraient été bienvenus pour apporter un peu de

croquant...mais rien que l'idée de sortir la poêle m'a rebuté...

 

salade, pastèque, mozarella, fleurs

Lire la suite

26/06/2012

Roulés de poulet vapeur, aux tomates séchées et basilic ( les avantages de la cuisson vapeur)

C'est l'été et j'ai envie de recettes légères, légères...mais qui savent rester savoureuses.  Quand j'ai vu les

Roulades de poulet de Marcia , mon sang n'a fait qu'un tour: je veux les mêmes!

Enfin presque, parce qu'avec mes lubies de légèreté, j'ai adapté sa recette à mon envie en supprimant le

fromage et en préférant une cuisson douce à la vapeur.

  La cuisson vapeur, c'est vraiment le mode de cuisson idéal, le meilleur pour la santé, celui qui ne

brusque pas les aliments, qui leur garde leur texture et leur  saveur tout en préservant leurs qualités

nutritionnelles en respectant les vitamines et les minéraux, la température n'excédant pas 100°.

De plus, une partie des composants toxiques, comme les pesticides, qui pourraient être contenus dans

les aliments sont éliminés et tombent dans l'eau située au fond du cuit-vapeur.

 

Une idée reçue consiste à dire que la cuisson à la vapeur produit des plats insipides. Pourtant les

parfums des aromates et des épices imprègnent très bien les aliments de leurs arômes pendant la

cuisson.

Mon Cuit-vapeur , avec la quantité de légumes que nous mangeons à la maison , je l'utilise quasi tous

les jours!


poulet, tomates séchées, basilic


Une recette light mais qui éveille les papilles avec ses jolies couleurs...

Lire la suite

24/06/2012

Crêpes au chénopode blanc et farine de maïs

Il y a dans mon potager les  légumes que tout le monde connaît, c'est un potager qui pousse un peu

échevelé, entretenu au minimum, un potager de campagne, tout bio, sans autre traitement que celui du

travail de mes petites mains ,  parfois avec parcimonie un peu de bouillie bordelaise - une solution de

sulfate de  cuivre utilisée comme fongicide et autorisée en agriculture bio .

Il y a entre les  légumes de mon potager des fleurs qui poussent, des fleurs que j'ai plantées çà et là pour

faire joli mais aussi pour leurs vertus répulsives ( notamment pucerons) ou protectrices (éviter  les

maladies) -comme l'oeillet d'inde ou la capucine.

Il y a aussi dans mon potager ,entre les rangées de légumes, des tas d'herbes et de mauvaises herbes

qui poussent à loisir parceque je n'aime pas les rangées aseptisées de terres nues et que je laisse à la

nature la permission de m'envahir ( euh, et puis en fait j'ai pas trop de temps de m'en occuper^^) 

Et puis il y a dans mon potager, des légumes oubliés qui poussent tout seuls, glissés là entre les

mauvaises herbes qui bien souvent n'en sont pas: l'ortie fait une haie derrière les tomates, le pourpier

colonise le pied des poivrons et l'oseille sauvage se cache dans l'herbe exubérante...

Lorsque les mauvaises herbes prennent trop de place, quand même, je les arrache, il faut bien y voir

un peu clair dans mon fouillis végétal...jusqu'à il y a peu, j'arrachais les chénopodes blancs, en

pensant que c'était une bien belle mauvaise herbe mais quelque peu envahissante( Ils peuvent

atteindre plusieurs mètres de haut). D'ailleurs, tous les jardiniers du coin les massacrent allègrement

pour laisser de la place aux légumes traditionnels sans se douter que cette "mauvaise herbe" pouvait

être cuisinée de mille manières, crue ou cuite, comme l'épinard dont elle est la cousine...

chénopode, ansérine, crêpes, farine de maïs

J'ai voulu connaître ce que j'arrachais et c'est en consultant ma bible sur les plantes sauvages

comestibles  , Le régal Végétal , que j'ai compris que je me privais d'un légume délicieux..

Lire la suite

19/06/2012

Wok de pois gourmands à l'espagnole

Cette semaine, une nouvelle recette de pois gourmands, je viens de terminer ma récolte et d'arracher les

derniers pieds ayant commencé à roussir au soleil...vu le prix au kilo sur le marché, je ne risque pas

d'en acheter , nous nous en sommes régalés tout le mois de Mai et c'est avec regret que je leur dis à

l'année prochaine ( même pas eu le loisir d'en congeler, on a tout mangé!) car il fait désormais bien trop

chaud chez moi pour ce petit délicat. Des regrets certes, mais tempérés car c'est cela aussi le plaisir des

légumes et des  fruits de saison, savoir les attendre, et les imaginer pour mieux les apprécier, les  

savourer et se gorger nos papilles  de leurs saveurs tant attendues ...  Un peu comme dans la vie !

Comme je l'ai déjà expliqué ICI , le pois gourmand n'aime pas les cuissons prolongées qui lui font

perdre son croquant, sa couleur et sa saveur. Donc, je le woke à toutes sauces!

Cette fois ci, j'avais envie de chorizo dans mes pois gourmands et j'ai improvisé une recette à la mode

espagnole ...

pois gourmands, poivron, oignon, safran

Tout compte fait,  le mariage  avec le poivron et le safran lui va très bien, au goût comme au teint ...


 

Lire la suite

15/06/2012

Tarte ensoleillée et fleurs de romarin

Encore une recette express pour les nanas express! 

Je ne sais pas pour vous mais le mois de juin dans cette maison c'est de la folie douce: la fin de l'année

scolaire approche, le tourbillon des galas et fêtes de clubs ou d'école déjà programmé, les weeks-end

sont over bookés,   on sent les enfants frétillants d'impatience à l'idée des prochaines grandes

vacances ( et nous donc ), les jours rallongeants apportent l'odeur de l'été tout proche...

En début de soirée, sur sa terrasse ou dans son jardin ,  on prend plus le temps de flâner, on savoure

un pti apéro, on s'occupe de ses plantes ou on badine avec les enfants  et quand le soleil descendant

derrière la colline nous invite  encore à profiter de ses derniers rayons, on est là entre deux eaux, on

flotte, on plane ...puis, un  moment de raison nous prend, on regarde l'heure , et là,

oooouuuuppps,hiiiiiiiiiiiiiiiiiii,  hhhaaaaaa,

mais il faut que je prépare le repas, moi, ...c'est que les petits affamés vont bientôt se manifester

( déjà que le chat me harcèle!) .

Voilà donc la tarte ensoleillée qui nous sauve de ces moments de bienheureux égarements, 

simple et colorée aux saveurs de l'été pour nous faire patienter jusqu'au 21 juin. Je sais, je me relâche,

mais que voulez-vous, il faut bien profiter de la vie.

 

tarte, été, courgettes, tomates, chèvre

Lire la suite

11/06/2012

Mini cakes au pesto, parmesan, poivron rouge et graines de tournesol

Ce n'est pas encore l'été, mais nous avons de belles journées ensoleillées qui invitent au farniente au

bord de la rivière...

Je sais, je sais, je vais en faire râler plus d'un mais j'ai la chance de vivre pas très loin d'une grande

ville, donc pas isolée non plus,  mais bien à la campagne entre mer et montagne, avec la rivière à

même pas 10 minutes de la maison (...voire  un peu plus loin pour trouver un coin tranquille quand les

habitants venus du NooOORD, voire du Grand Nord,  viennent nous rendre visite) . C'est donc très facile de

se sentir en vacances et de décompresser, quand  à peine revenu du travail, on repart avec la glacière

pour un pique nique le soir...

Et voici le genre de petites choses préparées en un tournemain et qui se grignotent bien aussi vite entre

deux baignades (fraîche la baignade, fraîche quand même!)... Bon, allez, j'arrête ... A défaut de rivière,

ça le fait aussi très bien pour un apéro à la maison.

 

cake, pesto, poivrons

 A l'origine, je suis partie d'une recette de Clea, une valeur sûre, celle du   Pain Vert au poivron et

pignons  (excellent, je vous invite à le tester en passant) et puis au fil du temps, je l'ai modifiée souvent

(comment ça,  ça ne vous étonne plus ?) ...

Lire la suite

08/06/2012

Wok - non toxique - de pois gourmands et carottes, nouilles chinoises au sésame, crevettes et poulet

Hormis les salades et quelques radis, les pois gourmands sont vraiment l'un des premiers légumes que

je récolte au jardin, le beau fruit du don de soi fait à la nature, l'accomplissement des journées ingrates

à travailler la terre, le résultat de cette abnégation devant l'aridité de la tâche que viennent cueillir les

petites mains au milieu des petites fleurs mauves qui nous annoncent d'autres jeunes et tendres

pousses.

Comment décrire cette satisfaction à récolter toutes ces gousses vertes et brillantes en soulevant les

feuilles, ce contentement euphorique de ramener son panier rempli à la maison, ce bonheur de les

cuisiner là tout de suite ou même de les offrir parfois à ceux qui nous sont chers -  ...4 ans que ça dure

et c'est toujours le même ravissement...même si mon vernis à ongle n'y tient pas ( il râle, il grogne, il

trépigne...mais c'est plus fort que moi, je ne l'écoute pas ) . Ce serait pas de l'amour dès fois?

Donc par ce billet, je pourrais officiellement lancer le mouvement du "Love Potager Concept" pour tous

les jardiniers-cuisiniers ou cuisiniers -jardiniers ( même ceux qui ont une toute petite terrasse ou un bac

Nortène sur le balcon de leur immeuble citadin) ou les cuisiniers- qui -dans- leur-âme- aimeraient jardiner-

autre -chose -que- le -basilic -poussé -sous- serre -en- pot - sur -leur -balcon mais bon, c'est un blog

culinaire  ici et pis c'est tout. Comme je n'aurais vraisemblablement pas le temps de développer l'idée et

de marketer le produit, je me contente de vous offrir juste une petite recette express ( c'est la saison des

recettes express, je vais à la rivière au lieu de m'enfermer dans ma cuisine...) , des pois gourmands du jardin

- bio faut-il le préciser?  juste sautés au wok avec quelques légumes pour agrémenter les nouilles aux

oeufs, c'est parfait! WOK, POIS GOURMANDS

Lire la suite

01/06/2012

L'ortie, mon amie ...{recette de tarte inside}

Si vous me suivez, vous savez que j'ai un potager. Un grand potager. Un très grand potager. Même que,

comme je suis quasi toute seule à m'en occuper ( mon chérinou étant souvent absent ) , j'étais fatiguée

de  bêcher mes 100 mètres carrés à la force de mes petits bras  et que j'ai décidé de le partager en deux

avec une copine...Chance , cette copine a dans ses placards un homme précieux : un homme équipé

d'une débroussailleuse! J'étais aux anges car pour mon potager, c'est le top parcequ'un homme équipé

du pack bière/télé ou potes/vélo ça n'aurait pas fonctionné, c'est sûr...d'ailleurs, hein, ya pas qu'avec le

potager que ça n'aurait pas fonctionné ce genre de modèle..

Donc cet homme, c'est une aubaine, mon potager est bordé de deux rivières, autant vous dire que les

mauvaises herbes, ça pousse!

Et puis, un jour,  il a dégainé sa débroussailleuse...et là .... . C'était drôlement gentil de tout me nettoyer,

de faire table rase de toutes ces herbes folles qui menaçaient ma parcelle, alors je ne lui reprocherais

pas cette adorable initiative , manquerait plus que je sois ingrate ...Mais voilà, il a aussi éradiqué mes

orties, mes belles orties qui poussaient gentiment dans leur petit coin, sans demander à piquer qui que

ce soit.

L'ortie m'est très utile en tant que jardinière puisqu'elle permet de préparer le purin d'ortie, bien

connue pour fortifier les plantes et repousser les nuisibles. Elle me sert aussi d'engrais pour les

tomates. L'ortie , alors qu'elle était communément utilisée il y a bien longtemps, a souffert des

campagnes des fabricantsde pesticides et de polluants qui ont incité les populations à éradiquer les

mauvaises herbes et a été reléguée ainsi dans l'oubli ( comme une autre mauvaise herbe dont je vous

parlerais un jour dans ces pages...suspense!)

Car les orties, ça se mange et c'est bon, même crues, en les enroulant petits piquants à l'intérieur. On

préfère pour la cueillette ( avec des gants), les sommités, les jeunes feuilles, les plus tendres. Les plus

anciennes, même si elles peuvent se manger, seront plus épaisses et plus ligneuses. Pas d'affolement,

elles perdent de beaucoup de leur pouvoir urticant  une fois cueillies, surtout après quelques heures de

repos. Suis pas dingue non plus.

tarte, orties

L'ortie est une des plantes médicinales les plus riches de nos climat et était utilisée par les anciens qui

reconnaissaient en elle l'une une des plus utiles à la santé des hommes et des animaux.  Elle

contient  ...

Lire la suite

29/05/2012

Bonbons piment, les ptis coquins de la Réunion

Allez, vous allez finir par croire que je suis réunionnaise! Mais non, pas du tout ...les îles sont

magiques ou étranges, elles ont dû, lors de mes voyages et de mon enfance au soleil, m'envoûter

génétiquement. Les moustiques peut-être. Je ne vois pas d'autres explications. J'en suis imprégnée et je

vous dis pas, je danse le zouk ou le maloya comme personne...la faute aux bonbons piment qui m'ont

contaminé avec leur rythme vraiment trop chaud chaud. N'y voyez pas d'allusions, non mais, c'est un

blog de cuisine sérieux ici !

Le bonbon piment, comme son nom ne l'indique pas,n'est pas un bonbon.  Il est préparé à base de pois

du Cap, des gros haricots blancs secs que l'on peut trouver en métropole dans les épiceries du monde

ou asiatique. Au pire, à remplacer par des haricots de Soissons ( argh, je vais me faire lyncher) . Par

contre, pas de doute, il est pimenté, trrèèèèès pimenté, ça rigole pas là pas...de quoi vous échauffer

tout ce qu'il faut et comme il faut pour la soirée, même s'il est vendu là bas au bord des routes ou sur les

plages juste pour les petits creux.

 

 voilà que je recommence, viiiiiiite la recette! 

 

bonbons piment, la Réunion

Lire la suite

27/05/2012

Mousse de courgettes au saumon fumé ( Ronde interblogs), essai non concluant

Ce mois-ci, comme si je n'en n'avais pas assez, je me suis inscrite pour la première fois à La 28° Ronde

Interblog , même principe  qu'avec un Tour en Cuisine et pas moins de 219 participants. Je ne suis 

pas  souvent à ce style de jeu, faute de temps et c'est bien dommage car on fait souvent de jolies

découvertes et de belles rencontres...Quand je pense que j'ai été taguée deux fois et je n'ai pas encore

joué...La honte ! bon, ces copinautes-là, ne m'en voudront pas j'en suis sûre, je le ferais...un jour.

Je devais chercher une recette chez Isalou du blog Courgettes en folie  et le tirage au sort m'a été

favorable puisque j'adooooooore la courgette...et, bigre,  je m'aperçois que je n'ai pas encore proposé de

recettes avec ce légume! L'erreur sera réparée.  De son côté, c'est Aneth du blog Mes recettes et Autres 

qui viendra chercher fortune chez moi. J'espère qu'elle trouvera son bonheur!

J'ai donc choisi cette entrée  qui me semblait tout à fait adaptée pour compenser tous les desserts que

j'ai à mon corps défendant été bien obligée de manger  à mon envie de légèreté en ce début de

printemps: une mousse de courgette à base de fromage blanc 0% agrémentée d'un peu de saumon pour

le fondant.

 

mousse,courgettes,saumon fumé


Lire la suite

22/05/2012

St Honoré , crème chiboust pistache, gelée de fraises et chantilly

Le printemps, j'ai bien du travail en cuisine et notamment en pâtisserie, c'est la saison, des fêtes en tout

genre et notamment de la majeure partie des anniversaires de la famille. Cette année, mon grand m'a

commandé pour ses 10 ans un St honoré en dessert d'anniversaire, mais évidemment je n'en ai encore

fait qu'à ma tête et il a fallu que j'y glisse mon grain de sucre!

Mon fils ne voulait que de la chantilly. Bon. Sauf que mon fils, techniquement en pâtisserie, il n'a pas

encore tous les réflexes..mon angoisse c'était que les choux ramollissent trop en les garnissant de crème

chantilly. J'ai donc décidé pour eux une crème chiboust à la pistache ( qui serait donc plus fine que la

pâtissière) et de garder la chantilly avec les fraises pour le décor. Et pour  rafraîchir toute cette crème et

rajouter un côté acidulé pour contraster, j'ai aujouté au centre du St Honoré une plaque de gélifié de

coulis de fraise.

sthonoré2.JPG

 

 

 

Lire la suite

20/05/2012

Salade d'aubergines, piment et coriandre ou l'île Maurice dans l'assiette

Le printemps est là et avec lui les salades à déguster à midi sous la tonnelle, accompagné d'un petit

verre de rosé bien frais...

Il y a plus d'une dizaine d'années, j'achetais parfois en kiosque un magazine "Cuisines du bout du

monde", un publication thématique de Voyager Magazine, désormais introuvable , sauf d'occasion

pour quelques numéros . C'est bien dommage car il me manque quelques exemplaires de la collection.

Cette revue nous faisait voyager en partant à la découverte de l'art de vivre et des traditions locales

des différents pays ou des régions de France.  Les recettes, toutes excellentes, étaient empruntées à des

chefs de restaurants des contrées visitées.

Je vous livre la recette de cette salade d'aubergine qui viendra rafraîchir vos tables, inspirée de celle du

chef de l'époque de l'hôtel St Géran à Maurice  -  n°16 de cette collection  "Saveurs des îles : Réunion,

Maurice, Seychelles "- 1996. ça ne me rajeunit pas, tiens! Autant vous dire que la revue a beaucoup

servi vu son état..

Quant à la salade, elle n'a pas pris une ride, elle a toujours autant de succès à ma table!

 

aubergines,salade,citron vert,coriandre,ciboulette


Lire la suite

03/05/2012

Sauté de veau aux carottes, rhubarbe et raisins secs, épices et miel

C'est la saison des fraises, d'accord ...mais aussi celle de la rhubarbe. Ce légume - mais oui, oui, c'est un

légume, de la famille de l'oseille - est caractéristique par sa petite saveur acidulée, et ses tiges ( car les

feuilles sont toxiques ) sont souvent accomodées en compote et en tarte  , elle se trouve très

fréquemment associée dans des desserts à des textures crémeuses ou d'autres fruits . Mais cette plante

trouve également son bonheur dans les plats salés. Si, si!

Quand je suis revenue du marché la semaine dernière avec 3 belles tiges, l'une a échoué dans un

gâteau - dont je ne vous parlerais même pas, un ratage total au démoulage, la rhubarbe avait rendu beaucoup

trop d'eau - et je ne savais pas encore ce que j'allais faire des deux autres beaux tronçons. J'avais acheté

du veau, il me restait des carottes...c'est comme cela qu'est née cette recette, je me suis dit que l'acidité

de la rhubarbe allait bien balancer avec la douceur des carottes. Et comme cette demoiselle aime,

comme moi,  la compagnie des épices...l'affaire était entendue!

Depuis que je tiens ce blog, je note au fur et à mesure de mes réalisations au feeling les ingrédients, les

quantités car bien souvent je me suis trouvée à réaliser un plat réussi une fois sans pouvoir le refaire à

l'identique ou le refaire tout court . Combien d'associations de saveurs se sont perdues insouciemment,

comme ça...mais grâce au blog et graĉe à vous qui me lisez, les plats nés d'une inspiration instantanée

peuvent être sauvegardés, et surtout, je pourrais les réaliser un jour à nouveau...et vous en profitez

aussi tiens!

Voici donc une recette que j'ai osé salée pour la rhubarbe et je vous assure, c'était terrible...les enfants

en ont même redemandé!

 

veau4.jpg

Lire la suite