Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/05/2013

Brochettes de dinde, marinade et sauce abricots curry {Plancha Time}


Le soleil est enfin installé même si parfois un vent coulis garde ce petit air frais qui nous rappelle que

nous ne sommes encore qu'au mois de mai mais nous avons dans le Sud de bien belles journées qui

nous font profiter de la terrasse et du jardin vert et fleuri. Nous en profitons avant que les rayons d'été 

ne viennent trop chauffer l'atmosphère et que le temps trop sec ne vienne détruire cette féérie

printanière de fleurs et de couleurs.

Le soleil nous appelle et j'avoue passer  de moins en moins de temps devant mon écran entre balades

dans une nature en éveil, plantations et travaux de maison divers, sans oublier les tâches

quotidiennes..et le boulot ( arg) . Je passe dès lors aussi moins de temps en cuisine, à mon grand regret

d'ailleurs, mais il m'est nécessaire de me recharger de batteries de lumière pour mon pauvre petit corps

éprouvé par un hiver trop long; trop gris et trop humide. J'avoue être une vraie fille du soleil et je serais

bien en peine de devoir vivre plus au Nord!

 

 

brochette, dinde, sauce curry , abricots, plancha

 

Je passe donc moins de temps avec vous ici et sur les réseaux, et vous me manquez d'ailleurs. Je vous

avais annoncé dans un billet précédent que je serais moins assidue et vous pouvez le constater.

Néanmoins, je tiens à vous dire que je ne vous oublie pas et que je suis ravie de constater que la

fréquentation de mon humble cuisine se maintient, voire augmente ( va comprendre!) . Alors, un très

très grand merci à vous qui me suivez!

Lire la suite

23/04/2013

Cappuccino glacé de petits pois, chantilly wasabi et fleurs de romarin, tuile parmesan


Le printemps est là avec ses légumes primeurs doux, colorés et croquants, il nous ouvre la porte sur

l'été, dans un souffle de vent, un rayon de soleil. Dans mon panier, des petits pois, 1 joli kilo,  mais pas

assez pour cuisiner un plat principal pour une famille de 4, la jardinière, j'ai déjà fait  mais je ne vous en

propose pas la recette, c'est un classique basique  excellent dont on trouve des interprétations à la pelle

en cherchant sur le net. Mes billets seront moins fréquents à l'avenir, je vous l'ai annoncé, alors autant

proposer des choses qui sortent un peu des sentiers battus et qui réflètent aussi mes envies, mes idées,

mes expériences et parfois mes délires. Alors, j'ai en feuilletant Le Répertoire des saveurs de Niki

Segnit , je me suis rappelée que le petits pois pouvait être marié au wasabi, une association que j'avais

déjà repérée chez Coralie, du blog Gourmet et Gourmand


 

petits pois, velouté petits pois, wasabi, chantilly wasabi


 Ce jour-là, c'était une belle journée de printemps, presque estivale comme nous en réserve parfois le

Sud dès les premiers beaux jours et ce cappuccino glacé a accompagné un saumon cuit à la plancha et

ses pommes de terre chips. Je n'ai pas réalisé la photo du plat complet , toujours à l'arrache, comme

d'habitude au moment du repas. ( maman, on a faim!)  Mais, on pourrait aussi l'imaginer en entrée ou

décliné en verrine apéritive.

 

 Ce velouté doux et onctueux de petits pois, relevé d'une chantilly siphonnée au wasabi, accompagnée

d'une tuile au parmesan pour le croquant et de quelques petites fleurs de romarin de mon jardin pour

l'oeil mais aussi pour leur saveur un peu piquante en rappel du wasabi, je le propose très modestement

à l'appréciation de Chef Simon  qui organise un BAC d'un nouveau genre...

Lire la suite

21/03/2013

Le radis autrement, une cuillère pour l'apéro : mousse et émulsion de fanes

Le radis c'est rond, c'est frais, c'est coloré, c'est craquant, quand on le croque et ça a un petit goût

unique de printemps rafraîchissant, même en hiver.  On le grignote souvent tel que, cru , à la croque au

sel ou habillé d'une lamelle de beurre pour adoucir son petit côté piquant ( quoiqu'on en trouve aussi

désormais des tout doux, à la saveur formatée pour le plus grand nombre) , à peine pelé en bayadère ou ouvert

comme une fleur aux pétales translucides dans un grand bol d'eau glacé.  

Pour un événement particulier, une fête de famille, j'ai voulu transformer ce rustique ingénu au joues

roses en délicate bouchée savoureuse, sans pour autant en perdre en perdre une miette.


radis, mousse de radis, espuma radis, pesto radis, radis apéritif

 

C'est ainsi que la rustique racine framboise s'est transformée en mousse légère d'un rose subtil et les

émeraudes fanes herbeuses  en émulsion veloutée couleur nature pour une bouchée apéritive à

savourer, quelques bulles à la main sous les timides rayons de soleil d'un printemps qui tarde à venir.

C'est , vous l'aurez compris, ... 

Lire la suite

17/03/2013

Dhal de flocons de pois chiches, cajou et garam massala...en 10 mn Chrono


Si le dhal est originairement une préparation indienne de légumineuses  , on le rencontre le plus

couramment sous forme de lentilles brunes ou de lentilles corail réduites en presque purée et

assaisonné comme il se doit d'épices et parfois agrémenté de légumes ou de lait de coco .Un plat

végétarien comme beaucoup de plats de la cuisine indienne mais riche en protéines  et surtout aux

variantes innombrables permettant d'explorer de multiples saveurs. Ca me plait, mais ça vous le savez.

 

dahl, pois chiches, flocons de pois chiches


Sauf qu'en ce dimanche de déluge fort occupé par le chantier de la confection de la pinata en vue de la

fête d'anniversaire de ma fille samedi prochain, je n'avais ni le temps, ni le loisir de m'affairer en

cuisine. Il m'a fallu improviser avec ce que j'avais dans le placard pour mon envie de dhal mais les

lentilles, c'était décidément beaucoup trop long en cuisson, même des corails, c'est dire si mon timing

était serré! J'ai donc avisé un paquet de flocons de pois chiches...

Lire la suite

25/02/2013

Verrine quinoa fraîcheur - apéro végétalien de Lili- part 3

Une  verrine fraîcheur pour appeler à nous  le printemps, à base de quinoa, pamplemousse fruité,

avocat tout doux, fenouil   croquant et petites graines de tournesol, ça vous tente en apéro?   C'est vu et

revu les verrines, mais c'est plus joli pour présenter une petite salade toute fraîche qui ne paierait pas de

mine juste présentée dans un  garnd saladier.

 

 salade de quinoa, verrine quinoa, avocat, fenouil, pamplemousse

J'ai choisi le quinoa pour ses qualités nutritionnelles, car il contient tous les acides aminés essentiels,

des nutriments importants  tels que le manganèse, le fer, le cuivre et la vitamine B2 ainsi qu' une  haute

teneur en protéines;  le quinoa est donc particulièrement recommandé pour l'alimentation

végétarienne, et a fortiori végétalienne.

Lire la suite

22/02/2013

Le hoummous politico-girly et ses crackers chanvre au sésame, pour l'apéro végétalien de Lili - Recette n°2

Allez, zou, on continue l'apéro vegan de Lili, comme annoncé cette semaine, avec une deuxième

proposition. J'aime beaucoup le hoummous home made et les tartinades de  pois chiches, et là j'avais

envie d'en proposer un ... mais pas un hoummous basique, pour lili, il fallait le customiser, lui apporter

de la différence en clin d'oeil à son régime végétalien, si peu communément répandu, et si peu

communément compris, voire accepté par l'individu lambda de la société de consommation actuelle.

Aujourd'hui, je ne vous brosserais pas le tableau de la conscience végétalienne et le pourquoi de ce

choix pour des raisons éthiques et écologiques comme dans le billet précédent  ; aujourd'hui, je voulais

juste vous parler de la différence.

Oui, un hoummous différent pour une consommation différente, un être humain différent et pas

seulement par sa couleur rose ou cumin, par son goût aussi...


J'ai vu récemment un billet de blog passer, un billet de hargne et de haine envers et contre les

omnivores ( eh si, il y a des végé aggressifs , c'est pas croyable!)  , envers et contre visiblement la

curiosité sur le monde, donc envers et contre l'ouverture aux autres et l'opinion de chacun, envers et

contre le respect d'autrui. Bien sûr, cette personne a le droit de rester sur son point de vue, enferrée dans

ses conventions et le carcan de ses idées qu'elle estime de son seul  point de vue légitimes , mais, sous

couvert de la liberté d'expression,  a-t-elle   le  droit  de jeter à la face du petit monde du net, les seaux de

son agressivité visiblement refoulée ( allô, monsieur le psy, j'ai un pois chiche à la place du cerveau, on peut en

parler?), ne peut-on pas tenir un discours d'ouverture, d'acceptation des idées de chacun, et d'échange

de façon posée, car il est un maître mot qui semble de nos jours oublié...il s'appelle Tolérance. D'ailleurs,

ce psy reprenant Dolto pourrait  bien lui rappeler que " Tout groupe humain prend sa richesse dans la

communication,l'entraide, et la solidarité visant à un but commun: l'épanouissement de chacun dans le

respect des différences"

Hum, ce blog culinaire prend des chemins de traverse intello, il faut que je lui ôte ses lunettes et que je lui remette son tablier ...

Donc un hoummous rose, un hoummous politique pour dire que oui, le hoummous, c'est comme les

convictions, c'est bon aussi quand ses saveurs sont déclinées de mille manières...On s'ennuirait bien si

on proposait à nos papilles et à notre réflexion un monde  monochrome.

 

 

hoummous à la betterave, hoummous, crackers au sésame


Tout ça pour dire que, je ne suis ni végétarienne, ni végétalienne, mais je comprends qu'ils aient leurs

convictions et qu'en celà, ils sont éminamment respectables et nullement à être  pointé du doigt.  Le

contraire ne serait-il pas possible?  Mais heureusement, Lili n'est pas comme ça et accepte qu'on

progresse pas à pas. Elle sait que l'extrêmisme, qu'il soit dans un sens ou dans l'autre, ne contribue pas

à faire avancer les causes pour lesquelles on se bat.


Je parle de mon hoummous-étendard depuis tout à l'heure et vous avez sûrement deviné qu'il est à la

betterave pour avoir une couleur si flashy, mais il lui fallait aussi un petit quelquechose pour partir en

guerre contre la bêtise, un petit bouclier tout croustillant qui contrasterait avec son

onctuosité...

Lire la suite

19/02/2013

L'apéro végétalien pour notre Lili ou l'évolution de notre époque vers les tartelettes carottes-cajou

 Ce week-end, j'ai reçu Lili chez moi, enfin je l'ai plutôt reçu virtuellement, je l'ai invité à un apéro tout

végétal, respectueuse de ses convictions végétaliennes, aboutissement pour elle d'un long et conscient

processus de raisonnement éthique et environnemental qui l'amène à ne consommer aucune

nourriture issue d'un produit animal.


Contrairement aux végétariens  avec lesquels il ne faut pas les confondre et qui se nourrissent  de

végétaux mais aussi d'aliments issus d'animaux vivants comme les oeufs ou le lait de vache, à

l'exclusion de leur chair, ( viande, poisson, fruits de mer ...), les végétaliens, eux, ne s'autorisent à

consommer que des végétauxcéréales, des légumineuses, des fruits et des légumes, les produits

dérivés de l'élevage comme les oeufs, le lait, les fromages et le miel étant proscrits. L'alimentation

végétarienne et encore plus végétalienne doit être aussi variée que possible et être attentive à la

diversification pour éviter les carences, notamment en protéines.


Pour ma part, depuis petite et élevée comme une véritable omnivore, j'ai pourtant toujours eu une

préférence marquée pour les fruits, les légumes et les poissons. N'ayant de nature pas une attirance

particulière pour la viande, j'en réduis au fil du temps ma consommation, petit à petit. Bien sûr, ma

famille n'en est pas privée et je me fournis pour elle en produit de qualité, en ayant soin de choisir de la

viande provenant d'animaux non enfermés et non soumis à un élevage intensif ( y compris pour les

oeufs) . Elle prend cependant conscience avec moi que le temps des protéines animales ne sera plus

demain,  et de la nécessité, sans pour autant l'exclure totalement, de manger moins de viande pour

bon nombre  de raisons ( savez vous que la consommation de viande a été multipliée par 4 depuis l'entre deux

guerres? c'est énorme!) : santé ( augmentationdes soucis de santé dûs à la surconsommation de viande rouge,

conditions sanitaires d'élevage, scandalesalimentaires ), écologie  (effet de serre et réchauffement climatique,

pollution, déforestation) , cruauté animale, éthique personnelle...



 

tartelette curry-cajou, purée de cajou, carottes, raisins secs


Aujourd'hui, je ne pense pas aujourd'hui devenir un jour végétalienne mais il

est  certain que ma cuisine  a évolué et s'est aussi enrichie avec cette lente prise de conscience. Voilà

plus de 10 ans que je fréquente les  magasins  bio (grâce à la naissance de mon fils aîné, merci n'amour, pour

toi, j'ai voulu le meilleur et tu me le rends bien )  et  quelques années que je remplace au quotidien pas mal

de produits animaux par des substituts végétaux ,  comme  par exemple les laits d'amande ( mon

clafoutis d'automne pomme/poires aux amandes  ),  , d'avoine, le tofu soyeux ( glace soyeuse chocolat

noisette ) ou la crème de soja ( le cake aux jeunes poireaux d'été et au comté)  et les purées d'oléagineux

( muffins abricot rhubarbe  ) . 

 

Preuve en est que je fréquente aussi les blogs végé pour m'ouvrir sur l'horizon, comme celui de Lili, et on

y apprend que la cuisine végé sait être savoureuse, gourmande et surtout qu'elle n'est pas triste!


Lire la suite

16/02/2013

Poulet aux 4 agrumes et épices d'Asie

Il y a peu, j'étais en balade virtuelle chez Marie-Claire, qui nous parlait du canard  à

l'orange, un grand classique ( pour tout dire, c'était le plat fétiche de ma maman à son époque) qui n'est

regrettablement plus très à la mode. Pour ma part, il y a bien  5 ans que je n'ai pas réalisé ma recette, à

vrai dire, il faut pas mal de temps en cuisine pour réaliser cette belle recette de tradition avec le fond de

sauce et toussa toussa bien comme il faut...autant dire que je la réserve uniquement pour des moments

plutôt festifs.

J'étais en panne d'idée pour cuisiner des cuisses de poulet de manière un peu plus originale que

d'habitude et l'inspiration m'est venue en lisant son billet. Mais oui, mon poulet allait finir aux agrumes

que j'avais en abondance dans mon panier de fruits ( on est assez frugivore chez nous).

 

poulet aux agrumes, poulet au gingembre, poulet quatre épices


 Sauf qu'évidemment, pas question de se lancer dans une préparation chronophage pour un plat de

tous les jours ( du mercredi en fait ^^), le timing de mes journées de maman active étant plutôt serré (

mais c'est pas pour ça que je me fournis chez Findus, si vous voyez ce que je veux dire...) . J'ai donc revu ma

recette à l'aune du temps présent ...

Lire la suite

10/02/2013

Cocotte de légumes racines au lait de coco et anis étoilé

J'ai fait un rêve. Un rêve culinaire. Si. A priori, je ne suis pas la seule fondue des casseroles à qui cela

arrive mais pour moi c'était une première, il faut dire que j'ai un sommeil de plomb et que je ne me

souviens que vraiment très très rarement de mes rêves. J'ai sûrement dû en faire,  de ces interprétations

culinaires  imaginaires, mais c'est bien la première fois que je m'en souviens. Alors, ça m'a fait tout

drôle de commencer ma journée, au saut du lit,  avec un petite sarabande de légumes colorés dans ma

tête, je les voyais danser et tournoyer, tous des légumes racines, et  se rejoindre dans une petite cocotte

avec des épices qui virevoltaient tout autour, genre Mary Poppins quoi...Sur que des images

subliminales de dessins animés de ma fille ne sont entrechoquées avec mes légumes dansants...J'ai

douté de ma santé mentale quelques instants, j'avoue...ma pauvre fille, tu es en train de devenir une 

complète food-addict, avec ce blog c'est pas étonnant,  où vais-je donc trouver le groupe de parole le

plus près de chez moi?

panais, carottes, vitelotte, patate douce, lait de coco, anis étoilé, badiane

Le groupe de parole, je l'ai trouvé sur FB où j'ai osé faire part de mon délirium publiquement. Et là,

d'autres blogueurs m'ont rassurée, ça leur arrivait aussi. Aaaaaahhh, soulagement.Ouf.

Ainsi tranquillisée, et pour une fois que je me souvenais d'une recette, je me suis mise en tête de la

réaliser pour voir ce qu'elle allait donner  : allez hop, en route pour les courses avant que l'idée ne

disparaisse, des légumes racines oranges, jaunes et violet, c'est ce qu'avait vu, c'est ce qu'il me fallait.

Lire la suite

22/01/2013

Veau aux olives, sauce crème au madère {recette tradi de mémé pour les frimas }

Trois recettes salées à la suite...mais oui, je crois bien que celà n'était jamais arrivé depuis l'ouverture de

ce blog. C'est en mettant à jour l'index des recettes dernièrement, chose que je fais quand même

régulièrement pour ne pas être débordée, qu'il m' a pris l'idée de les compter...et le résultat est bien là :

un bon tiers de plus de recettes sucrées sur les 160 et des brouettes, en 18 mois de vie.  Non pas que je

ne réalise plus de gourmandises mais c'est aussi ce que j'ai envie de vous faire partager, bande de

gourmand(e)s!. Après, même si je cuisine quasi tous les jours malgré le trajet qui me relie de mon

domicile à mon travail, je ne vous propose pas ma cuisine du quotidien non plus, il y a l'embarras du

choix sur les autres blogs culinaires en circulation. Et puis bon, si vous êtes là, c'est que vous savez

faire des crêpes aux champignons, non?

recette de sauté de veau, veau aux olives

 

Sauf que... sauf que dès fois, il y a des recettes très classiques, très "un dimanche midi chez belle-

maman", qu'on a fait, fait et refait...et encore refait et qui finalement méritent qu'on en parle, puisqu'elles

résistent à l'oubli, ne serait-ce que pour leur goût. Cette recette de veau aux olives, elle est dans mes

vieux classeurs, que je me trimballe depuis près de 20 ans. Alors oui, elle n'a pas la modernité des

recettes d'Alain Passard, elle n'a pas l'originalité des plats d'Emmanuel Renaut,  elle n'a pas non plus

la classe esthétique du poète Rabanel,ni le style haute couture de Pierre Gagnaire mais...

 

Lire la suite

20/01/2013

Velouté de topinambours-pommes de terres au lait de coco et gingembre

La pluie grise tambourine aux carreaux de ses gouttelettes glacées, le ciel bas n'est une ombre

maussade, l'air est humide et triste tandis qu'une écharpe autour du cou, je tente de me réchauffer,

peine perdue. Je le sais, la neige est là, pas très loin, je la sens, je la hume, tout mon corps me la raconte,

ces frissons incontrôlés, cette raideur froide qui me saisit la moelle, ces mains qui semblent rétrécir

autour des os,  ces petits pieds frigorifiés malgré la triple chaussette en laine ( 35 fillette, voui m'dam) et le

chat enroulé autour...Elle est là, à côtéelle ne  viendra pas jusqu'en mon  pays étendre son beau

manteau scintillant, juste pour le bonheur des  enfants. Pourtant, j'aime la neige, mais à la montagne.

Equipée. En plaine, je suis comme les anciens, je  sens approcher ses doux bras blancs et froids mais je

préfère nettement que la dame reste en ses terres, plus au Nord, et embrasse les habitants qui savent la

dompter.  Trois flocons chez nous et c'est la révolution, la panique à bord sur les  chaussées, les

conseils imbéciles à la radio, bref,le blocus. J'aime autant éviter  cette folie douce à moins, évidemment

que ce ne soit que le week end et que cela ne dure que 24h...


velouté de topinambours, lait de coco


Alors, il est venu le temps des frimas, ce temps-là, c' est celui des soupes, des veloutés, des consommés,

du rhum, bref, des choses qui rallument la flamme du foyer déclinant de l'intérieur.

Une bonne petite soupe, douce et chaude, relevée par des épices,les doigts tiédis ramenés autour du bol

à prendre entre ses mains, le cou rentré dans les épaules, rien de tel pour un instant cocooning. C'est à

ce moment qu'on rêve de louer une cheminée juste pour l'instant ( cheminée, j'ai donné, c'est une sacrée

corvée).

Une bonne petite soupe avec tout ce qu'il faut d'exotisme pour ramener les rayons du soleil dans

l'assiette, car oui, le topinambour est une racine exotique. C'est une plante d'origine amérindienne et de

culture très facile qui a été diffusée en Europe dès le début du 17°siècle. La saveur légèrement sucrée de

tubercule à la forme un peu torturée ( au secours l'épluchage, à l'achat, pensez à choisir les moins biscornus

possible, ceci dit il paraît qu'on peu manger la peau mais je n'ai jamais essayé) est très proche de celle de

l'artichaut.

Lire la suite

17/01/2013

Mini cannelés au comté et au cumin {apéro time}

Fin de semaine, il est temps de bientôt fêter ça, surtout après la grippe qui est entrée à la maison mardi et

qui,  j'espère, n'empiètera pas sur mon week end ( je croise les doigts, seule la miss est atteinte pour le

moment) , un pti remontant ne me fera pas de mal en cette période virale: un bon verre de jus de raisin

pour les vitamines accompagné de quelques amuse bouches pour soutenir l'assaut de l'épidémie,

j'innove dansles modalités de prévention, sait-on jamais^^

 

cannelés salés, cannelés apéritif, comté, cumin

J'aime bien détourner les recettes de desserts pour les apéros: les choux, les macarons, les sablés, les

muffins s'y prêtent bien mais aussi bien sûr les cannelés qu'on ne présente plus.

Lire la suite

11/01/2013

Verrine butternut-noisettes, chantilly au parmesan, graines de courge

Déjà presque mi-janvier et qu'un seul billet sur mon blog...mais qué pasa, isa? mais oui, je l'ai délaissé

quelque peu mon bébé et je n'ai même pas répondu aux gentilles coms que vous avez laissées - je m'en

excuse d'ailleurs -  mais le fait est que j'avais besoin d'un peu de repos après le tourbillon de fin

d'année et que ma famille avait aussi besoin de moi, c'est que c'est bien une maman geekette, c'est

moderne mais, c'est aussi une maman un peu trop superactive avec ses limites très humaines. Alors

plutôt que de m'épuiser à  vous servir de la mauvaise soupe bâclée, j'ai fait une petite pause blog, j'aime

les choses bien faites alors je préfère ne pas quand ce n'est pas possible.

verrine butternut

Je vous propose pour reprendre le rythme  une verrine que j'ai servi à l'apéritif à des amis venus dîner.

J'avais de la butternut, l'une de mes courges favorites avec le potimarron et la courge spaghetti ( bon, en

fait j'aime les courges quand elles sont des légumes, qu'on se le dise^^ )  que j'ai réduite en purée et bien , une

association on ne peut plus classique de chantilly au fromage. Juste un chouïa de croquant avec les

noisettes et les graines de courge et le tour est joué!

Lire la suite

31/12/2012

Bouchées de St Jacques au Raz-el-hanout, vinaigrette d'agrumes

Dernière journée de l'année, on finit en beauté avec ces délicieuses bouchées qui ont fait l'unanimité

lors du dernier repas entre amis à la maison. Si vous n'avez toujours pas d'idée pour accommoder vos

St Jacques, elle est ici, c'est extrêmement simple. Pour ma part, j'adore la vraie coquille St Jacques,

achetée fraîche chez le poissonnier mais les prix sont si élevés en cette saison de fête, que j'ai choisi de

présenter des petites bouchées apéritives avec 1 St jacques par personne. Les porte monnaies plus

garnis peuvent choisir bien sûr de transformer très facilement cette recette en entrée festive.


noix de st jacques aux agrumes

Car le saviez-vous, la vraie coquille St Jacques est un mollusque bi valve à coquille supérieure

complètement plate et se différencie des autres coquilles qui portent le même prénom latin. Elle, c'est

pecten maximus, et les autres pecten sont des cousines et parfois très éloignées qui ne sont que de

simples pétoncles venant des eaux du Chili ou de Chine. Le consommateur est facilement berné devant

les sachets de produits surgelés ou les produits en conserve dans la mesure où la commercialisation de

toute les sortes de coquilles pectens ( il en existe plus de 300 variétés!) sous l'appellation St Jacques est

autorisée. Seule une lecture attentive du type de coquilles pourra lui éviter la confusion....

Lire la suite

24/12/2012

Confit d'oignons doux des Cévennes aux épices, pour foie gras ...ou pas!

Sucré-salé, le confit d'oignons, relevé d'épices et d'une pointe de vinaigre balsamique, accompagnera à

merveille votre foie gras...et si vous faites une overdose de foie gras, vous pouvez toujours l'associer avec

du chèvre, (il s'y marie également à merveille dans des petits macarons salés faits récemment pour l'apéritif et,

c'était juste terrible) , de la viande froide ou même des recettes plus audacieuses avec de la poire par

exemple sur une tarte. Bref, ce petit confit d'oignons vendu à des prix prohibitif et présent sur nos tables

de fête, a plus d'un tour dans son sac. Qui plus est, il est très facile à réaliser pour peu qu'on lui laisse le

temps de tranquillement mijoter.

confit d'oignons, confit d'oignons doux des Cevennes, recette de confit d'oignons

 

Pour mettre à l'honneur ma région, j'ai choisi forcément l'Oignon doux des Cévennes, un produit qui

bénéficie de l'AOC depuis 2003 et l'AOP depuis 2008 . Si vous voulez en savoir plus  mais  aussi

découvrir   quelques recettes  de tradition ou de chefs à base de cet oignon , faites donc un tour sur le

Site  de la Coopérative des petits producteurs, localisée à quelques encablures de chez moi. 

Lire la suite